×
5 295
Fashion Jobs
CHANTAL BAUDRON S.A.S.
Direction Generale Operationnelle H/F
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Financier (F/H)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
SINTEL RECRUTEMENT
Chef de Produit Senior PAP Femme Luxe (H/F)
CDI · PARIS
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Marketing Catégorie Beauté (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
ANOV EXECUTIVE CHANTILLY
Responsable Commercial Catégorie Gastronomie, Alcool et Confiserie (H/F)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
BALMAIN
Responsable Achats Matières Premières - PAP Produits Finis H/F
CDI · PARIS
LACOSTE
CDI - Global Paid Search Manager F/H
CDI · PARIS
BY MARIE
E-Shop Manager
CDI · PARIS
PIERRE HARDY
Chef de Projet E-Commerce
CDI · PARIS
CELINE
Coordinateur(Trice) de Collection PAP Homme
CDI · PARIS
THE FRANKIE SHOP
Executive / Project Coordinator Assistant
CDI · PARIS
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · NICE
TIKAMOON
Responsable Showroom/Store Manager (F/H)
CDI · PARIS
LEVI STRAUSS & CO
Responsable Paie CDI
CDI · PARIS
GROUPE ETAM
Responsable RH Réseau Etam H/F
CDI · CLICHY
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Chef de Produit F/H
CDI · LES HERBIERS
FRANCK PROVOST
Juriste Immobilier H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
FRANCK PROVOST
Chef(fe) de Projet Acquisition / Traffic Manager H/F
CDI · NEUILLY-SUR-SEINE
LA BRUNE ET LA BLONDE
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
JULES
Chef de Projet Climat et Biodiversité (H/F)
CDI · ROUBAIX
PANDORA
Retail Training Manager
CDI · COURBEVOIE
Publicités
Publié le
25 juil. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Columbia Sportswear : une croissance des ventes de 16 % au second trimestre

Publié le
25 juil. 2014

Columbia revoit à la hausse ses prévisions de croissance pour son exercice 2014. Alors qu’il tablait en début d’exercice sur des ventes nettes en hausse de 15 % à 17 %, le groupe américain de marques de sport annonce à présent viser une croissance de 19 % à 21 %, le tout avec une amélioration de sa marge opérationnelle de 7,8 % en 2013 à 8,3 %.

Les ventes chaussure du groupe progressent de 37 %. Visuel Columbia.

Après un très dynamique premier trimestre, le groupe annonce une croissance de 16 % de ses ventes au second trimestre, clos fin juin, à 241 millions d’euros (324 millions de dollars US). Sans prendre en compte l’apport de 4 millions d’euros de la marque PrAna, récemment rachetée, la hausse est de près de 14 %.

Mountain Hardwear, avec 16,2 millions d’euros, est la seule marque du groupe à accuser un repli de ses ventes. Sorel progresse de 3 % à 2,2 millions, autant que le volet "Other" du groupe qui affiche +12 %. Columbia réalise +15 % à 216,4 millions d’euros.

Par catégories de produits, le groupe annonce +37 % pour ses ventes de chaussures à 45,5 millions d’euros. Ses ventes de vêtements, accessoires et équipements représentent 195,5 millions d’euros, en progrès de 12%.

Enfin, par régions, le groupe enregistre des améliorations sur tous ses marchés. Les Etats-Unis restent le premier marché du groupe avec 108,8 millions d’euros (+5 %), Le duo Amérique latine/Asie-Pacifique annonce +18 % à 71,4 millions, bénéficiant notamment de l’intégration de l’activité en Chine malgré un climat délicat en Corée et au Japon. Et les ventes au Canada et en Europe Moyen-Orient Afrique bondissent respectivement de 39 % et 37 %, à 6,6 et 54,2 millions d’euros.

Pour autant, tout n’est pas totalement positif sur ce trimestre. Si le groupe améliore sa marge brute de 42,9 % à 44,4 %, il voit aussi ses coûts s’envoler.

Selon le jeu des calendriers comptables, son deuxième trimestre est généralement dans le rouge. Mais sa perte opérationnelle passe de 7,4 millions à 12,6 millions d’euros cette année.

Ce dernier point n’altère pas l’optimiste de Timothy Boyle, PDG du groupe. Dans la présentation trimestrielle, il souligne en effet que, "comparé au premier semestre de l’an dernier, nous avons multiplié par sept notre résultat opérationnel (13,8 millions d’euros), faisant de ces six mois les plus rentables depuis le premier semestre 2008, malgré 3,5 millions d’euros de coûts d’acquisition et d’amortissement liés au rachat de PrAna".

La marque, présente en Amérique du Nord, pourrait être développée dès 2015 à l’international.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com