×
Publicités
Publié le
23 sept. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Comexposium placé en procédure de sauvegarde

Publié le
23 sept. 2020

Le Salon de l'Etudiant, la Foire de Paris, le Salon de l'agriculture (SIAL), mais aussi le rendez-vous e-commerce One2One : Comexposium est un géant de l'événementiel. Un mastodonte qui accuse de plein fouet la limitation de la tenue d'événements du fait des contraintes sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.


La Foire de Paris - Comexposium


"Face à la crise sanitaire, Comexposium est confronté à l’interdiction de faire son métier depuis plus de six mois. Ces interdictions conduisent aujourd’hui le groupe à adapter ses financements afin de prendre en compte le niveau d’activité très faible du secteur et le manque de visibilité, explique la société dans un communiqué. Les holdings du groupe et Comexposium SAS ont ainsi fait le choix de se placer sous la protection du tribunal de commerce de Nanterre et de solliciter l’ouverture d’une procédure de sauvegarde à leur bénéfice. Cet acte de gestion permet de geler les créances en cours de ces sociétés, la réorganisation de leur passif et donne du temps pour passer une conjoncture extérieure défavorable."

Depuis cet été, les événements ne pouvaient se tenir que s'ils réunissaient moins de 5.000 personnes. Une barrière pour la mise en place des grands salons. Mais ces derniers jours, la jauge a été ramenée à 1.000 personnes dans la plupart des grandes villes de France. Un handicap supplémentaire pour les professionnels de l'événementiel.

Ce 22 septembre, le groupe qui opère 135 événements B2B et B2C dans de nombreux secteurs et dans une trentaine de pays, a donc été placé en procédure de sauvegarde avec une période d'observation de six mois. La direction du groupe précise que la procédure "n'impacte en rien l'activité du groupe" et notamment les salons et événements maintenus au calendrier.

"Cette période difficile nous demande plus que jamais de préserver l’agilité et l’innovation du groupe, et de préparer notre avenir, explique Renaud Hamaide, président de Comexposium dans un communiqué. Je crois fermement à la pérennité des événements physiques. Les contacts et échanges sont le ciment des sociétés et je reste convaincu que la relation en face à face sera toujours un facilitateur de business pour nos communautés."

Pour autant, l'hebdomadaire Marianne croit savoir que la société envisagerait la mise sur pied d'un plan de sauvegarde de l'emploi dans les prochaines semaines. Cette dernière explique pour sa part que ni PSE ni cession ne sont à l'ordre du jour.

Côté mode, le salon Curve, qui habituellement se tient à New York, est actuellement et jusqu'au 25 septembre en version digitale.

Par ailleurs, l'organisateur de salons WSN Developpement, qui organise la semaine prochaine les salons Who's Next et Première Classe aux Tuileries dans le centre de Paris, compte aussi Comexposium parmi ses actionnaires. Le groupe possède 50% des parts de la société. Pour autant, la direction, qui organise une demi-dizaine d'événements par an, précise que la société n'est pas concernée par la situation juridique de Comexposium. Son prochain rendez-vous du 2 au 4 octobre aura donc bien lieu.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com