×
Publicités
Par
AFP
Publié le
6 mai 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Commerce équitable : un groupe de travail va se réunir pour établir des critères

Par
AFP
Publié le
6 mai 2009

Un groupe de travail se réunira "très rapidement" pour établir les critères de reconnaissance des organismes labellisant les produits du commerce équitable, a annoncé mercredi 6 mai Hervé Novelli, secrétaire d'État chargé du Commerce.


Panel de produits AlterEco

Une fois ces critères mis en place, la Commission nationale du commerce équitable (CNCE), créée en 2006, pourra enfin commencer à travailler, a souligné M. Novelli lors d'un colloque organisé à l'Assemblée nationale à l'occasion de la Quinzaine du commerce équitable qui démarre samedi.

Le groupe de travail va associer "toutes les parties prenantes", a-t-il souligné.

Actuellement, aucun des produits présentés comme équitables n'est garanti par un organisme public ou indépendant. Max Havelaar labellise près de 90 % des produits du commerce équitable en France, en fonction de son propre cahier des charges basé sur un prix minimum garanti au producteur.

La CNCE a été mise en place dans la foulée d'une étude de la DGCCRF montrant des anomalies "trop fréquentes" dans le secteur du commerce équitable.

Elle était notamment censée veiller à la transparence du fonctionnement des acteurs du secteur et aux contrôles des importateurs.

Cependant ses membres ne se sont jamais réunis, en raison de l'absence de critères de reconnaissance des organismes de labellisation, selon M. Novelli.

Le commerce équitable connaît un véritable essor en France, son chiffre d'affaires étant passé de moins de 10 millions d'euros en 2001 à plus de 250 millions en 2008.

Il vise à mieux rémunérer les producteurs grâce à un prix minimum garanti qui se répercute sur les produits devenant plus chers par rapport à la moyenne du marché.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.