×
6 405
Fashion Jobs
THE SWATCH GROUP (FRANCE) SAS
CDI- Chargé Adv et Commercial Omega (H/F)- Paris
CDI · PARIS
DAMARTEX
Business Developer E-Commerce - H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
PVH
Chef de Projet Digital Tommy Hilfiger
CDI · PARIS
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes - Paris/Ile de France (H/F)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · NICE
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Commercial H/F
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Contrôleur de Gestion Achats Confirmé H/F
CDI · ROUBAIX
APPROACH PEOPLE
Hrpb Retail Anglais & Espagnol Courant H/F
CDI · BAYONNE
SHOWROOMPRIVE.COM
Charge Formation et Qualite Service Client Bilingue Espagnol - H/F
CDI · SAINT-DENIS
VENTE-PRIVEE.COM
Responsable Des Ressources Humaines H/F
CDI · SAINT-DENIS
SAPIANCE RH
Directeur Commercial Moyen Orient (H/F)
CDI · DUBAÏ
COURIR
Contrôleuse/Contrôleur de Gestion Réseau - Paris - CDI - f/h
CDI · PARIS
ERIC BOMPARD
Responsable Relation Clients H/F
CDI · SAINT-OUEN
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · TOULOUSE
RICHEMONT
Chef de Projets Sourcing
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Directeur Commercial Régional
CDI · LILLE
LA HALLE
Chargé(e) CRM H/F
CDI · PARIS
CALZEDONIA SIEGE
Coordinateur(Trice) Travaux et Maintenance - CDI 35h
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Moa & Déclarations Sociales H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Marque Propre Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Projet Stratégie Confirmé H/F
CDI · PARIS
Publicités

Commerce : Pékin "de bonne foi" pour régler le conflit avec les Etats-Unis

Par
Reuters
Publié le
today 7 janv. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Pékin/Washington, 7 janvier (Reuters) - La Chine négociera « de bonne foi » pour résoudre le conflit commercial avec les Etats-Unis, a annoncé lundi le ministère chinois des Affaires étrangères alors que des délégations américaine et chinoise ont repris les négociations à Pékin. Il s'agit de la première rencontre depuis que Donald Trump et Xi Jinping ont décidé en décembre d'une trêve de 90 jours dans la guerre commerciale entre Washington et Pékin. Donald Trump a déclaré dimanche que les négociations commerciales se passaient « très bien » et que les signes de faiblesse de l'économie chinoise donnaient à Pékin une raison de poursuivre sur la voie d'un accord.


Pékin - Reuters


Lundi, le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, a déclaré sur NBC que ces négociations se déroulaient au bon niveau hiérarchique et aideraient l'administration américaine à déterminer les prochaines décisions à prendre sur le dossier.

Il estimé qu'il y avait « une très bonne chance qu'un arrangement raisonnable soit trouvé, acceptable pour la Chine et pour nous-mêmes, et qui aborde tous les problèmes clés ».

Il a toutefois ajouté qu'il serait plus facile de traiter les questions ayant trait au commerce immédiat que de résoudre les problèmes juridiques et de réformes structurelles, tels que les droits de propriété intellectuelle et l'accès au marché.

Les deux délégations ont exprimé leur volonté de mettre en oeuvre le consensus trouvé par Trump et Xi, a dit de son côté Lu Kang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois.

Donald Trump, en champion de « l'Amérique d'abord », a imposé des droits de douane sur des centaines de milliards de dollars d'importations chinoises pour contraindre Pékin à modifier toute une série de pratiques, de sa politique de subventions à l'industrie jusqu'au piratage. Pékin a répliqué par ses propres droits de douane sur des importations de biens américains.

Peu de précisions étaient disponibles lundi sur ces discussions en cours, qui doivent se poursuivre mardi.

Tu Xinquan, professeur à l'University of International Business and Economics de Pékin, a dit à Reuters avant le début des négociations que ces rencontres se concentreraient sûrement sur des questions d'ordre technique et laisseraient les grands sujets de litige à des discussions de plus haut niveau.

« L'économie chinoise ralentit sensiblement et le marché boursier américain baisse rapidement. Je crois que les deux parties ont besoin d'un accord sous une forme ou une autre, là. »

© Thomson Reuters 2019 All rights reserved.