×
Publicités
Publié le
8 déc. 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Commerce spécialisé: la chaussure et la beauté dynamiques en novembre

Publié le
8 déc. 2022

Si le commerce spécialisé dans son ensemble (déco, jouet, beauté, mode...) réalise en magasin un mois de novembre légèrement supérieur à l'an dernier (+1,4%), les enseignes d'habillement subissent elles une baisse d'activité en boutique marquée (-2,9%), révèle Procos. Ce qui correspond à un repli de ventes de 6,2% par rapport à 2019.


Pixabay


Les acteurs du prêt-à-porter affichent également un recul de leurs ventes en ligne de 5,6% comparé à novembre 2021. "Ce qui signifie une baisse cumulée (magasin+web) de l'ordre de -6% en volume de produits vendus par rapport à novembre 2021", exprime la fédération, alors que la hausse des prix masque quelque peu la réalité des ventes.

L'ensemble du commerce spécialisé, tous secteurs confondus, a observé une baisse de l'activité en volume estimée entre 2 et 3% en un an, par rapport à novembre 2021. Dans l'ensemble, la fréquentation des points de vente du commerce spécialisé reste en fort retrait si l'on se réfère à 2019, à -21%, ce qui correspond à un léger repli de -0,3% par rapport à l'an dernier.

La chaussure et la beauté-santé en croissance



Si l'habillement recule, le mois dernier a été dynamique pour les distributeurs de chaussures, qui enregistre une progression de leurs ventes en boutique de 5,1%, retrouvant ainsi les niveaux d'activité de 2019. La beauté-santé a signé une hausse encore plus marquée avec un bond de 13,4% comparé à 2021.

Le bilan de janvier à novembre 2022 est légèrement inférieur à celui de 2019, à -0,6% en moyenne, avec un retrait sensible compris entre -5,5 et -9% pour les secteurs de l'habillement, la chaussure et l'univers des cadeaux-culture-jouets.

Sur la période, les ventes web globales s'avèrent quant à elles en chute de 27,5% par rapport à l'an dernier. "Une baisse constatée dans tous les secteurs à l'exception de celui de la chaussure qui connait une hausse de 10,6% par rapport à janvier-novembre 2021", précise Procos.
 
L'organisation souligne que les "trois prochaines semaines sont les plus importantes de l’année pour une majorité de commerces et vitales pour certains secteurs". Une période qui fixera les conditions "dans lesquelles les enseignes, et tous les commerçants, seront en capacité d’aborder une année 2023 forcément complexe avec des coûts d’exploitation, notamment énergétiques, qui augmentent très fortement, donc des marges écrasées, alors que les tensions sur la consommation sont croissantes".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com