×
6 072
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
10 mai 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Commerce spécialisé: les enseignes de chaussures et d’habillement ont souffert en avril

Publié le
10 mai 2021

La plupart de leurs points de vente ayant baissé le rideau durant tout le mois, les enseignes du commerce spécialisé font état d’un bilan très dégradé en avril. La fédération pour la promotion du commerce spécialisé (Procos) a mesuré que ces acteurs, tous secteurs confondus (mode, déco, loisirs...), ont vu leurs ventes en magasin plonger de 63% par rapport à avril 2019.


Shutterstock


Même si les ventes en ligne des enseignes progressent de 57,5% sur le mois, cela ne fait gagner que trois points au bilan global d’avril. En cumulant activité web et physique, leur activité s’établit ainsi en baisse de 60%.

Dans le détail, les trois secteurs les plus impactés par la fermeture des commerces en avril sont la chaussure (-89,2% de chute de ventes en magasin), l’habillement (-86,2%), et la beauté-santé (-82,9%). L’équipement de la maison (-57,4%) et la culture/loisir (-32,5%) résistent mieux.

Alors qu’il s’agissait pourtant d’une activité dite ‘essentielle’, il est à noter que l’alimentaire spécialisé (-35,8%) "est très fortement impactée du fait de la fermeture de nombreux magasins dans les galeries marchandes et des baisses de fréquentation générées par la fermeture des points de vente des activités dites ‘non essentielles’".
 
Les quatre premiers mois de l’année 2021 affichent un délicat bilan, l’activité magasin des enseignes du commerce spécialisé étant en recul de 28,1% par rapport à la même période en 2019. Comme le souligne Procos, "cette baisse est beaucoup plus importante dans les secteurs les plus impactés par ce début d’année 2021 catastrophique. De janvier à avril, les évolutions entre 2021 et 2019 sont: restauration (-75,2%), chaussure (-50,2%), habillement (-42%), beauté-santé (-38,8%) et culture-loisir (-23%)". L’équipement de la maison parvient lui à se maintenir à niveau (-1%), porté par un intérêt décuplé des Français pour l’aménagement de leur intérieur.

Procos demande l'ouverture le dimanche et le maintien des dates de soldes


 
La date du 19 mai est attendue avec beaucoup d’impatience par les enseignes, dont la réouverture des points de vente est devenue un besoin urgent. Pour doper l’activité, Procos se mobilise pour obtenir la possibilité de garder le rideau levé tous les dimanches du 19 mai à la fin des soldes. D’ailleurs, la fédération milite également pour conserver les dates de cette vague estivale de promotions, qui ont été fixées du 23 juin au 21 juillet.
 
"La moindre des choses est de créer les conditions de la meilleure reprise d’activité possible, de leur donner les meilleures chances de sauver le maximum de magasins et d’emplois en recevant leurs clients sur sept jours pour répartir les flux et assurer la meilleure qualité d’accueil", énumère Procos. Ce lundi, Bruno Le Maire s’est dit favorable à l’ouverture du dimanche sur cette période de reprise, cette mesure étant à l’étude au sein de l’exécutif.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com