×
6 045
Fashion Jobs
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Idf H/F
CDI · PARIS
ERAM
Chef de Produit H/F
CDI · MONTREVAULT-SUR-ÈVRE
SHOWROOMPRIVE.COM
Key Account Manager Fashion - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GRAIN DE MALICE
Animateur de Région H/F Centre Est
CDI · AUXERRE
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - Juriste Droit Social (f/h)
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Responsable Commercial Export Asie (H/F)
CDI · CENTRAL
CONCEPT RECRUTEMENT
Acheteur/Responsable Retail Merchandising- PAP & Accessoires Iconiques - H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Retail H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Lyon
CDI · LYON
JULES
Responsable Développement Immobilier et Affiliatio
CDI · ROUBAIX
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Produits Textiles H/F
CDI · IVRY-SUR-SEINE
ISABEL MARANT
Chauffeur Livreur Polyvalent H/F
CDI · PANTIN
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Achats & Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
INSTITUT GUINOT
Responsable de Secteur (H/F)
CDI · ROUEN
UNIVERSAL MUSIC FRANCE - A&R STUDIOS
Responsable Pôle E-Commerce H/F
CDI · PARIS
AKKION RECRUITMENT
Responsable Atelier de Prototypage (H/F)
CDI · PARIS
VANESSA BRUNO
Chargé(e) de Marketplaces & E-Retailers
CDI · PARIS
NORKI INTERNATIONAL
Chef de Produit Prêt à Porter Homme
CDI · PARIS
BANANA MOON
Chef de Produit Wholesale & Retail H/F
CDI · NICE
COP COPINE
Responsable du Développement Wholesale H/F
CDI · ROMAINVILLE
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Publicite - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Beauté H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
12 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Commerces: le fonds de restructuration sélectionne 165 projets

Publié le
12 juil. 2021

Quelque 13 millions d'euros vont être investis dans la restructuration de 165 locaux situés dans les villes moyennes du programme Action Cœur de Ville. La première étape d'un plan dédié à la redynamisation des centres-villes visant à restructurer 6.000 commerces en cinq ans via une enveloppe de 60 millions d'euros.


Shutterstock


Sur la période 2021-2022, les 13 millions d'euros injectés via France Relance vont permettre, avec les investissements mobilisés par les communes, de générer un total de 75 millions d'euros de fonds dédiés à ce programme visant à soutenir TPE et PME.

L'objectif est de prodiguer une cure de jouvence à des surfaces commerciales situées dans les cœurs de ville et quartiers prioritaires des villes moyennes, qui souffrent depuis les années 2000 d'une vacance commerciale croissante. Un élément qui avait notamment amené à la création de petites foncières locales.

Pour l'heure, "le fonds soutiendra la restructuration de 69 locaux commerciaux dans l’hypercentre et dans deux quartiers anciens périphériques de Saint-Étienne en cohérence avec une vaste opération d’intérêt national visant à lutter contre une dévitalisation structurelle", indique Bercy. "Ce programme, mené par l’Établissement public d’aménagement de Saint-Étienne (EPASE), vise à inverser la courbe de la vacance commerciale et contribuer ainsi à accélérer les actions en faveur de la rénovation urbaine."

Le milieu rural également épaulé



Ce dispositif est par ailleurs complété par un autre projet de France Relance porté par la foncière solidaire Villages Vivants, et qui vise pour sa part le milieu rural. Dans la première étape de ce projet, ce sont 13 locaux vacants (dont des friches) situés dans 10 communes rurales, dont 4 prenant part au programme "Petites Villes de Demain". La présence de France Relance dans les deux démarches permet de couvrir jusqu'à 50% du déficit sur chaque opération de restructuration, aidant ainsi les porteurs de projet à se lancer plus facilement.

La lutte contre la vacance commerciale a été rendue encore plus urgente avec la crise sanitaire. Là où Bercy évoque des "commerces de proximité durement éprouvés", la fédération Procos pour le commerce spécialisé pointe de son côté il y a quelques jours le fait que la vacance commerciale d'après-crise constitue une inconnue importante pour les prochains mois.

"Le besoin de création de nouveaux locaux commerciaux dans les différents lieux de commerce sera directement lié au taux de vacance qui résultera de la crise en 2021-2022", prévient l'instance représentative. "Celui-ci dépendra, en particulier, de la capacité des propriétaires immobiliers à accompagner le commerce dans les prochains mois en adaptant, ponctuellement ou définitivement selon les cas, les valeurs de loyers à la réalité de l’activité post-Covid. Sans cette adaptation intelligente, le taux de vacance peut se développer dans tous les types de sites, en particulier les centres-villes et les centres commerciaux".
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com