Conseil National du Numérique : Marie Ekeland prend la présidence

Mounir Mahjoubi, désormais secrétaire d’Etat en charge du numérique, cède la présidence du Conseil National du Numérique, dit CCNum, à Marie Ekeland, fondatrice et vice-présidente de l’association France Digitale.


Marie Ekeland est une spécialiste du financement de start-up. - CNNum

Si le décret présidentiel officialisant cette nomination n’a pas encore été publié, Mounir Mahjoubi a d’ores et déjà annoncé la nouvelle. Cofondatrice du fonds d'investissement Daphni, Marie Ekeland a débuté sa carrière chez JP Morgan, avant de rejoindre CPR Private Equity, puis Elaia Partners, investisseur dans les sociétés Mirakl, Criteo et autres. Elle siège à ce jour au conseil d’administration de ShowroomPrivé et de Parrot.

Cette nomination intervient dans un contexte délicat pour l’institution. Au début du mois, lorsque Mounir Mahjoubi avait annoncé que le nom de son successeur serait bientôt connu, les deux vice-présidents de l’organisme, Amal Taleb et Guy Mamou-Mani, ont démissionné, après avoir dénoncé depuis le début de l’été un « problème de gouvernance ».

« Nous attendons toujours un décret définissant le nouveau fonctionnement du conseil. Je suis le premier à regretter ce manque d’information », se désolait le 4 octobre dans le quotidien Le Monde Guy Mamou-Mani, à qui Mounir Mahjoubi aurait promis cet été des nouvelles sous « dix jours ».

Composé d’une trentaine de membres de la société civile nommés par l’Elysée et de dix élus, le CCNum a actuellement pour rôle de « formuler de manière indépendante et de rendre public des avis et des recommandations sur toute question relative à l’impact du numérique sur la société et sur l’économie ». 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - DiversNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER