×
6 615
Fashion Jobs
PLACE DES TENDANCES
Responsable Ressources Humaines Vélizy H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CELIO
Product Planner / Contrôleur de Gestion Achat H/F
CDI · SAINT-OUEN
BALMAIN
Coordinateur.Rice Prestataire Logistique H/F
CDI · FERRIÈRES-EN-BRIE
VILEBREQUIN
un(e) Contrôleur(Euse) de Gestion Junior
CDI · PLAN-LES-OUATES
BRAND SISTERS
Controleur/se de Gestion
CDI · PARIS
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · ARRONDISSEMENT DE STRASBOURG
CCLD RECRUTEMENT
Regional Key Account Manager H/F
CDI · SAINT-OUEN
CCLD RECRUTEMENT
Commercial Itinérant Volant Secteur Sud Ouest H/F
CDI · BORDEAUX
JULES
Contrôleur de Gestion Réseau (H/F)
CDI · ROUBAIX
ESPRIT FRANCE
Responsable Service Généraux - Facility Manager
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - Nord H/F
CDI · LILLE
DCM JENNYFER
Chef de Marché (F/H)
CDI · SAINT-OUEN
SHOWROOMPRIVE.COM
Key Account Manager Mode- H/F
CDI · SAINT-DENIS
FIGARET PARIS
Directeur Achats et Approvisionnements H/F
CDI · PARIS
SPARTOO.COM
Acheteur / Chef de Produit Univers Déco et Maison H/F
CDI · GRENOBLE
SPARTOO.COM
Acheteur(Euse) Chaussures Marques Internationales H/F
CDI · GRENOBLE
SPARTOO.COM
Responsable Achat Marques Internationales (Mode) - H/F
CDI · GRENOBLE
ESPRIT FRANCE
Responsable Regional Franchise - n.Est H/F
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
ETAM
Assitant.e Achats H/F
CDI · CLICHY
GROUPE ROYER
Responsable Marketing Sport H/F
CDI · SÈVRES
GROUPE PRINTEMPS
Responsable CRM H/F
CDI · PARIS
PLACE DES TENDANCES
Devops H/F
CDI · PANTIN
Publicités
Publié le
5 oct. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Consommation : les Français ont réduit leur budget shopping de 6,2 % en 2017

Publié le
5 oct. 2017

En 2017, l’enveloppe shopping des Français se réduit fortement, comme le constate le cabinet Simon Kucher & Partners, qui publie son troisième baromètre annuel. Leur budget mode par sortie shopping a en effet fondu de 6,2 % (contre -1 % en 2016), un fléchissement surtout ressenti chez les jeunes (38 % des 18-24 ans et 31 % des 25-35 ans), tandis que les dépenses des plus de 35 ans sont restées stables pour plus de 50 % d’entre eux.
 

Répartition des répondants selon leur budget shopping 2017 et leur fréquence d’achat - Simon Kucher & Partners


On constate notamment que 48 % des sondés s’allouent une somme comprise entre 100 et 300 euros par sortie dans les magasins de prêt-à-porter (17 % une fois par trimestre, 16 % une fois par mois), tandis que la part de ceux qui possèdent une enveloppe de plus 300 euros a diminué de 1,9 % par rapport à l’an passé.


Raisons expliquant des dépenses inférieures cette année - Simon Kucher & Partners


Cette baisse des dépenses s’explique par plusieurs facteurs : certains consommateurs ont davantage surveillé leurs finances (66 %), d’autres se tournent vers des marques aux pris plus bas (23 %), tandis que 38 % des sondés annoncent avoir profité de plus de rabais.


Les sondés sont moins nombreux à faire des soldes leur moment clé pour renouveler leur garde-robe. - Simon Kucher & Partners


La perception des soldes continue d’ailleurs d'évoluer. Comme le détaille Martin Crépy, associé au sein du cabinet, « la période des soldes n’est plus le momentum habituel, les promotions et ventes privées tout au long de l’année ont changé la donne. Mais au global, ces périodes de rabais sont perçues par les répondants comme plus intéressantes côté prix par rapport aux années précédentes ».

D’autre part, la vente en ligne séduit de plus en plus. Ils sont 48 % à faire du shopping sur Internet, soit une progression de 2 points par rapport à 2016. Avant d’acheter un vêtement, un tiers des Français interrogés déclarent se renseigner à l’avance sur Internet, tandis que 10 % consultent leur smartphone en magasin pendant leur visite. Les freins à la commande sur le Web se lèvent progressivement, mais certains blocages persistent : si 55 % de ceux qui n’ont pas fait d’achat en ligne souhaitent essayer les vêtements avant d’acheter (un taux en baisse), ils restent 17 % à invoquer des frais de livraison trop élevés. Un axe sur lequel les marques et enseignes peuvent travailler.

Pour établir son baromètre, Simon Kucher & Partners a interrogé 2 032 personnes sur leurs tendances d’achats mode vis-à-vis de 38 enseignes implantées en France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com