×
5 516
Fashion Jobs
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Chargé(e) de E-Commerce F/H
CDI · LES HERBIERS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur.se de Gestion Corporate H/F H/F
CDI · CACHAN
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Contrôleur.se de Gestion Commercial H/F H/F
CDI · CACHAN
LUXURY OF RETAIL
Animateur Commercial Expert Soin - Helena Rubinstein - Paris - CDI 35h - H/F
CDI · PUTEAUX
GROUPE PRINTEMPS
Responsable UI/UX H/F
CDI · PARIS
MORGAN
Traffic Manager Senior H/F
CDI · PARIS
PVH CORP.
Sales Manager (M/F/D) - Tommy Hilfiger & Calvin Klein (Corners Accessoires) - Galeries Lafayette Haussmann - CDI 35h
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Développement & Achats (H/F) - Mode - CDI - Paris
CDI · PARIS
ETAM
Retail Marketing Manager France H/F
CDI · CLICHY
MORGAN
Directeur-Ice Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Responsable Grands Comptes H/F
CDI · PARIS
PHILIPPE MODEL
Area Manager
CDI · PARIS
LFP EMPLOI MODE
Responsable RH H/F
CDI · PARIS
LFP EMPLOI MODE
Responsable Régional H/F
CDI · PARIS
SÉZANE
Chef de Produit Achat Matières Collections (H/F)
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Supply Chain & Logistique Manager (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé d’Industrialisation Des Données Luxe (H/F)
CDI · PARIS
INTERSPORT
Logisticien H/F
CDI · NIORT
LEE COOPER FRANCE
Responsable Développement et Achats (H/F)
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Coordinateur Salons - Maison de PAP Luxe - Boutique Place Vendôme (H/F)
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE - CB
Chargé d'Animation CRM / E-CRM
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Contrôleur Financier Luxe H/F
CDI · PARIS
Publicités
Par
AFP
Publié le
18 oct. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Contrefaçon : Chanel devant le tribunal de commerce de Paris le 28 octobre

Par
AFP
Publié le
18 oct. 2005

STRASBOURG, 18 oct 2005 (AFP) - La maison de luxe Chanel a été assignée devant le tribunal de commerce de Paris en vue d'une audience le 28 octobre prochain par la société World Tricot basée à Lure (Haute-Saône), qui accuse le couturier d'avoir contrefait et commercialisé à son insu un modèle de veste préalablement refusé, a-t-on appris auprès de l'avocate de World Tricot.


Défilé Chanel à Paris en janvier 2005
Photo : François Guillot

"L'audience consistera à fixer la date des plaidoiries" a précisé Me Solange Doumic qui a également indiqué qu'elle demanderait 2,5 millions d'euros de dommages et intérêts au total à Chanel (2 millions EUR pour "rupture abusive des relations contractuelles" et 500.000 € pour contrefaçon).

Carmen Colle, la fondatrice de World Tricot, un sous-traitant qui travaille pour plusieurs grands noms de la haute couture, dit avoir reconnu l'un de ses modèles dans la vitrine d'une boutique Chanel, à l'occasion d'un séjour à Tokyo en mars 2005.

Or elle assure avoir proposé sans succès à Chanel le même "demi-devant" de veste féminine, avec un motif de maille identique, dès la mi-2004 : la maison avait alors invoqué un refus de son directeur de collections Karl Lagerfeld, selon Mme Colle.

Après avoir réclamé diverses pièces lors d'une audience devant le tribunal de commerce de Nanterre le 27 septembre dernier, World Tricot a finalement assigné vendredi dernier Chanel sur le fond, pour "contrefaçon et parasitisme" ainsi que pour "rupture abusive des relations contractuelles".

La maison Chanel a rétorqué dans un communiqué qu'elle avait fait exécuter des échantillons de maille chez World Tricot comme chez d'autres fournisseurs, "à partir de fils de coton, de mousseline, de dessins et de ganses fournis pas Chanel".

"La réalisation d'un échantillon de matière, selon des directives précises, des exemples et des fournitures communiqués par Chanel, poursuit le communiqué, ne permet pas de revendiquer la création d'un vêtement".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.