×
Publicités
Publié le
17 nov. 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

COP27: la mode et le luxe ont multiplié annonces et engagements

Publié le
17 nov. 2022

La COP 27 qui s'est tenue du 6 au 18 novembre en Égypte a été l'occasion pour de nombreux acteurs de la mode et du luxe de communiquer sur leurs engagements et avancées en termes de réduction des émissions carbones. FashionNetwork.com s'est penché sur les différentes communications qui se sont succédé durant les tractations diplomatiques.


Shutterstock


L'une des communications les plus notables fut celle du Global Fashion Agenda (GFA) et de l'United Nations Environment Programme (UNEP). Les deux instances ont profité du sommet pour annoncer une consultation de l'industrie de la mode (Fashion Industry Target Consultation) visant à solliciter les consommateurs sur les objectifs cohérents et mesures en matière d'impact environnemental dans la mode.

Cette consultation consistera en une enquête en ligne destinée à recueillir les commentaires des participants. Celle-ci sera disponible en plusieurs langues, tandis que l'UNEP organisera des ateliers régionaux dédiés en Amérique latine et dans les Caraïbes, en Asie occidentale, en Asie-Pacifique et en Afrique. Critères et pratiques d'achat, ainsi que perception de la circularité, sont amenés à être au centre des échanges pour identifier des objectifs pour l'heure non-pris en compte dans les stratégies durables des marques.

Des marques et groupes qui sont au nombre de 750 à prendre part au projet Canopy. Positionné sur la protection des forêts, et visant un approvisionnement responsable pour toutes les fibres de cellulose, ce dernier a également communiqué à l'occasion de la COP27. A cette occasion, les entreprises signataires, parmi lesquelles les groupes H&M, Inditex, Fast Retailing, Gap Inc, Kering ou LVMH, ont pris l'engagement collectif d'acheter plus d'un demi-million de tonnes de matériaux alternatifs, aux empreintes carbones réduites, pour fabriquer vêtements, accessoires et packaging.

"L'accord contribuera à débloquer le financement de 10 à 20 usines de pâte à papier à faible empreinte écologique pour produire ces fibres alternatives en obtenant des accords d'achat de la part des détaillants", indique Canopy, qui entend par ailleurs mettre à profit les résidus agricoles et textiles recyclés dans la recherche d'alternatives aux bois. Le projet Canopy estime que recycler 25% du coton et 25% des cellulosiques permettrait de remplacer toutes les fibres de bois actuellement utilisées par le marché des fibres à base de pulpe de bois.

Des initiatives autour des plantations de coton



La Better Cotton Initiative y est également allé de son communiqué. L'instance qui accompagne 2,4 millions d'agriculteurs dans 25 pays, indique avoir adressé un "avertissement préoccupé" aux dirigeants mondiaux. Ces derniers "ne doivent pas seulement renforcer leur engagement mais passer de la parole aux actes", indique BCI. "Ils doivent assurer une transition équitable pour tous et donner la priorité à la justice climatique pour les agriculteurs et la main-d'œuvre agricole du monde entier".


UN Climate Change


BCI s'est donné pour objectif d'ici à 2030 de réduire de 50% les émissions globales de ses producteurs de coton. Quatre objectifs supplémentaires couvrant la santé des sols, l'utilisation des pesticides, les moyens de subsistance des petits exploitants et l'autonomisation des femmes seront annoncés au début de 2023, indique le communiqué publié durant la COP.

Toujours dans l'univers du coton, le géant français du luxe LVMH a pour sa part communiqué à l'occasion de la COP27 sur son soutien à la Circular Bioeconomy Alliance (CBA). Via le Living Lab de cette instance initiée par le roi Charles III, LVMH prend part à la reforestation en Afrique via 500 producteurs de coton. Coton dont la culture locale a contribué à assécher à 90% le lac Tchad entre 1963 et 2001. Ces producteurs vont recréer des canopées, "grande muraille verte", autour de leurs plantations afin de limiter l'évaporation des sols.

Fashion Pact, Fret vert et fêtes commerciales



La COP 27 a par ailleurs été l'occasion pour le groupe OTB de rejoindre le Fashion Pact. La structure, qui compte les marques Diesel, Jil Sander, Maison Margiela, Marni et Viktor&Rolf, rejoint ainsi l'initiative lancée durant l'été 2019 sous l'égide de François-Henri Pinault, et qui fixe aux signataires une série d'engagements (lire notre article dédié).
 

"Marche pour votre futur" organisée à Bruxelles le 23 octobre en prévision de la COP27 - Shutterstock


Parmi les nombreux engagements pris cette fois aux niveaux nationaux durant cette COP27, est à noter celui pris par le Royaume-Uni, les États-Unis, la Norvège et les Pays-Bas. Ces quatre pays clés du fret international, notamment pour l'industrie de l'habillement, s'engagent à mettre en place des "liaisons maritimes vertes" entre leurs ports. Ambition qui se base sur le succès rencontré par la "Clydebank Declaration" britannique, qui posait le cadre des engagements liés aux projets de "routes vertes" pour les porte-conteneurs.

Alors que la COP15 (United Nations Biodiversity Conference) est attendue du 17 au 19 décembre à Montréal, le spécialiste japonais des glissières indique avoir d'ores-et-déjà signé auprès de l'ONU une série d'engagements axés sur la préservation de la biodiversité. Le groupe s'engage d'ici à 2030 à évaluer et publier toutes les données liées à son impact sur l'environnement, ainsi qu'à prioriser les projets de responsabilisation de sa chaîne de production.

Le hasard a fait coïncider la COP27 avec la "fête des célibataires" du 11.11, évènement promotionnel majeur organisé chaque 11 novembre par le géant Alibaba. Le groupe chinois a décidé cette année de mettre en avant les économies d'énergies réalisées et les énergies renouvelables mises en oeuvre autour de son offre Cloud et dans ses centres de données (data centers). L'événement n'en pose pas moins les mêmes questions pour les marques que le prochain Black Friday : comment corréler la participation à ces rendez-vous commerciaux internationaux et une stratégie de réduction de l'empreinte environnementale? 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com