×
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
6 sept. 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Copenhague, Stockholm, Détroit: trois capitales de la mode en devenir

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
6 sept. 2022

(ETX Daily Up) - Paris, New York, Milan, et Londres apparaissent aujourd'hui comme les quatre capitales de la mode dont l'influence rayonne aux quatre coins du globe. Un quatuor qui pourrait être rejoint par plusieurs villes, du nord de l'Europe et des Etats-Unis, qui imposent progressivement leur style et leur processus créatif dans la fashion sphère. Copenhague, Stockholm, et Détroit comptent parmi les prétendantes au titre.



Plus que quelques jours avant de découvrir les collections printemps-été 2023 des plus grandes maisons de mode à New York, Londres, Milan et Paris. Une période intense pour les marques, rythmée par une foule d'événements, expositions, présentations, et autres soirées, et par la venue d'une foule d'acheteurs et de médias des quatre coins de la planète. S'il apparait difficile de rivaliser avec ces quatre capitales de la mode, d'autres villes se démarquent aujourd'hui et commencent à asseoir leur notoriété dans un secteur que l'on croyait pourtant (très) fermé.

Copenhague, capitale de la mode durable

La plupart des marques et créateurs, quel que soit leur pays d'origine, ont depuis quelques années pris en compte les défis environnementaux auxquels la mode doit faire face. Mais certaines villes, dont Copenhague, ont assurément un coup d'avance. Une chose qui permet aujourd'hui à sa fashion week d'être considérée comme la plus green au monde, et offre à ses maisons un coup de projecteur sur la scène internationale. Ganni, bien sûr, mais aussi Saks Pott, Cecilie Bahnsen, ou encore Rotate Birger Christensen, comptent parmi les marques dont la renommée a largement dépassé les frontières du Danemark, tout comme l'élégance audacieuse qui caractérise la mode de la capitale danoise, mais pas que…

Ce sont bel et bien les engagements de la Copenhague Fashion Week en matière de développement durable qui ont permis à la capitale de se démarquer sur la scène mode. Alors que l'influence de Londres ou de New York semble décliner depuis plusieurs années, Copenhague prend elle plus de poids depuis qu'elle a entamé sa transition écologique. Dès le début de l'année 2020, il a été question d'un plan d'action pour le développement durable, conviant les marques à respecter plusieurs exigences dont la non-destruction des invendus, le recours à des emballages durables, et à une large part de textiles certifiés, biologiques, ou recyclés. Des objectifs ambitieux qui ont attiré la lumière sur la capitale danoise, dont les collections sont aujourd'hui suivies de très près.

Stockholm, capitale du street style et de la cool attitude



L'influence de Stockholm sur la mode ne date pas d'hier, mais force est de constater qu'elle ne cesse de croître au fil des années, et plus encore depuis la nécessité pour l'industrie de se réinventer pour réduire son impact sur la planète. Car, comme sa cousine Copenhague, la capitale de la Suède ne cesse d'oeuvrer en faveur de l'environnement, faisant figure de modèle en matière de durabilité. Après avoir révolutionné l'univers du design il y a déjà plusieurs décennies, la Suède s'attaque à la mode. Le style nordique, qui ne faisait pas l'unanimité il y a quelques années, répond aujourd'hui en tout point à ce que recherche le public, et ce aux quatre coins du monde.

Epurés, voire minimalistes, fonctionnels, avec çà et là quelques touches très excentriques, entre élégance parfois poussée à l'extrême et décontraction, les street styles de Stockholm font régulièrement l'unanimité dans les magazines de mode du monde entier. Chose qui contribue aujourd'hui à la renommée internationale de nombreuses marques suédoises, de HOPE à Acne Studios en passant par Tiger of Sweden.

Détroit, un vivier de créativité



Si plusieurs endroits des Etats-Unis, dont Los Angeles et Brooklyn, peuvent clairement prétendre au titre de nouvelles capitales de la mode, pour des raisons très distinctes, Détroit peut se targuer d'abriter des talents qui ont fait - ou feront bientôt - parler d'eux sur la scène mondiale. Considérée comme la capitale de l'automobile il y a encore quelques années, celle que l'on surnommait "Motor City" est loin d'être étrangère à la fashion sphère. En témoigne le succès de la marque Carhartt, fondée à la fin des années 1800 à Détroit, dont le workwear revient en force sous l'impulsion de l'influente Gen Z.

Mais ce n'est bien évidemment pas tout. Depuis plusieurs années, des labels originaires ou basés à Détroit comme Deviate ou Hope for Flowers émergent, comme pour mieux mettre en lumière la force créative de cette cité ouvrière. Et une chose est sûre, les choses sont en train de bouger pour la principale ville du Michigan. En témoigne l'arrivée de nombreuses maisons de luxe, dont Gucci qui vient tout juste d'ouvrir une boutique sur Library Street. La maison italienne a d'ailleurs collaboré l'an dernier avec le label Detroit vs. Everybody, fondé par Tommey Walker Jr., designer originaire de Détroit.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.