×
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
27 avr. 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cordonnier, un métier en plein renouveau

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
27 avr. 2022

On a longtemps dit que les cordonniers étaient voués à disparaître, mais ils opèrent aujourd'hui un retour en force, portés par l'engouement du public pour une consommation plus raisonnée. Mieux, ils s'appuient désormais sur les nouvelles technologies pour permettre au plus grand nombre d'offrir une seconde vie à leurs chaussures et sacs à main abîmés par le temps sans avoir à bouger de leur canapé - ou presque.


DR


Le fameux 'c'était mieux avant' ne s'est jamais aussi bien porté que depuis la pandémie de Covid-19, et la prise de conscience qui s'en est suivie quant à l'urgence climatique. Longtemps de rigueur, la mode dite jetable - ou tout du moins peu durable - n'a plus vraiment bonne presse, et laisse progressivement place à des alternatives destinées à réduire le gaspillage tout en consommant mieux et moins. Chose qui passe par la seconde main, un engouement pour le local et des matières plus solides et responsables, mais aussi par la réparation.

Les services de retouches de vêtements se multiplient à vitesse grand V aux quatre coins du globe, qu'ils soient le fait de sociétés spécialisées ou de marques en propre. Un phénomène qui nous replonge des décennies plus tôt, à une époque où nos aïeux s'adonnaient eux-mêmes à cette tâche ou la confiaient à des artisans, et qui profite donc à ces métiers anciens qui semblent plus que jamais pouvoir revenir sur le devant de la scène. C'est le cas des cordonniers, pas si mal chaussés, qui se réinventent aujourd'hui en s'appuyant sur les nouvelles technologies.

La transmission à l'ère du numérique



Il y a encore, et c'est une bonne nouvelle, quelques chanceux qui peuvent profiter d'une cordonnerie dans leur commune, bénéficiant de ce savoir-faire de proximité si précieux. Reste que le rythme quotidien de beaucoup ne permet pas forcément d'y avoir recours - ou de prendre le temps de le faire. Un problème que les professionnels ont pris à bras-le-corps, proposant désormais des services en ligne qui ne nécessitent pas - ou peu - de déplacements.

Un virage qu'a pris Sébastien Valverde qui perpétue, avec MonCordonnier.com, un savoir-faire familial de trois générations. C'est à Marseille, en 1945, que son grand-père, Jean Valverde, ouvre son atelier de cordonnerie pour rénover les souliers et articles de maroquinerie des habitants. L'entreprise est reprise par ses fils, et ce jusqu'à leur retraite, avant que Sébastien ne reprenne le flambeau avec les moyens de sa génération, misant sur l'accessibilité et la praticité, tout en évitant une fermeture quasi inéluctable.

"J'ai pris conscience que tout ce savoir-faire familial, de presque 70 ans, allait inexorablement disparaître si je ne faisais rien. J'ai fait des études d'ingénieur en chimie et je n'étais pas du tout destiné à reprendre le flambeau, mais le désir de créer une entreprise qui ait du sens a été plus fort. Avec, en plus, la pensée que mes grands-parents me regardent de là-haut et sont fiers de moi!", explique-t-il dans un communiqué.

Si toutes les réparations sont effectuées dans l'atelier de la cordonnerie à Aubagne, à quelques kilomètres de Marseille, le service est lui bel et bien accessible à tous. Les clients sont conviés à estimer le montant des réparations via un devis sur photos ou un outil de simulation, puis à choisir le mode d'expédition - direct grâce à un bon de transport prépayé ou indirect via le dépôt et retrait chez un partenaire - avant d'attendre d'être contactés pour confirmer la prestation avec un expert. Les articles sont ensuite réparés - et même lustrés ou cirés - dans les 72 heures avant d'être renvoyés à leurs propriétaires. Un vrai service de proximité… à distance.

Un maître cordonnier à portée de clics



Pour faciliter le quotidien de ses clients, Galoche & Patin propose un service de cordonnerie conciergerie numérique, entièrement personnalisé. A sa tête, un maître cordonnier qui œuvre à la réparation et à l'entretien des chaussures et articles de maroquinerie, mais aussi des sneakers. Le tout en quelques clics seulement, et sans avoir à se déplacer. Les prestations vont du ressemelage au glaçage en passant par l'entretien du cuir de chaque article déposé, mais la plateforme permet également de prolonger la durée de vie des sneakers, et de réparer des produits plus techniques comme les chaussons d'escalade ou les chaussures de sécurité.

Les souliers, sneakers, ou articles de maroquinerie sont collectés à l'endroit souhaité par le client - bureau ou domicile, par exemple - puis ils sont réparés, et restitués à l'heure et au lieu choisis. A Paris et très proche banlieue, les livraisons sont effectuées en vélo ou scooter électrique, mais le service se décline sur l'ensemble de la France via messagerie UPS. Un bon moyen de conserver ses chaussures et ses sacs (beaucoup) plus longtemps, tout en limitant l'impact sur l'environnement.


(ETX Daily Up)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.