Corneliani : Paolo Roviera remplacé par Luigi Ferrando à la direction générale

L'entreprise italienne d'habillement masculin de luxe Corneliani annonce du changement à sa tête. Paolo Roviera, administrateur délégué de la société lombarde, l'équivalent du directeur général en France, a quitté le poste qu'il occupait depuis juillet 2016. Le conseil d’administration a nommé à l’unanimité Luigi Ferrando comme successeur. Le manager dispose déjà d’expérience comme CEO et CRO (Chief Restructuring Officer) dans des entreprises telles que Welfare Co, Valota, Vitaldent ou encore Unopiù.


Paolo Roviera, ex-directeur général de Corneliani. - DR

Contactée par FashionNetwork.com, l'entreprise a également confirmé ses objectifs de développement en ligne avec les directives prises en juin 2016 avec la famille fondatrice, au moment de l'entrée au capital du fonds d'investissement du Bahreïn Investcorp à hauteur de 51 % (la valeur de l'entreprise était d’environ 100 millions de dollars, soit 88 millions d'euros, ndlr).

Dans la ligne de mire de sa stratégie d’expansion retail, les Etats-Unis, l’un des marchés parmi les plus pertinents pour l'habillement haut de gamme, tirent leur épingle du jeu. L’entreprise y est présente via des bureaux et un showroom à New York, où elle prévoit l’ouverture de son premier monomarque. Vient ensuite l'Asie, région où Corneliani compte plusieurs magasins à l'enseigne gérés par des partenaires locaux, que ce soit en Chine ou au Japon, et envisage l'ouverture de nouvelles franchises. Les projets de développement du réseau de vente au détail concernent aussi l'Angleterre et la Russie.

Corneliani a clos l’année 2017 sur un chiffre d’affaires de 111 millions d'euros, conforme à 2016, réalisé à 25 % en Italie. La marque dispose d’un réseau d'une centaine de monomarques au niveau international, entre boutiques en propre et franchises. Selon ce que nous a indiqué l’entreprise, l’objectif d'ici trois ans est d’atteindre les 150 points de vente, en portant la valeur du retail à moyen terme à 35-40 % du chiffre d’affaires, contre 20 % actuellement.

Traduit par Sonia Broyart

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER