×
5 148
Fashion Jobs
CALZEDONIA
Animateur Régional Des Ventes H/F - Paris/Idf
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Coordinateur Relations Sociales H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Responsable Atelier, Conditionnement et Qualité - H/F - Secteur de l'Alimentaire de Qualité - Chelles
CDI · CHELLES
ALGOTHERM
Responsable Marketing Operationnel
CDI · LEVALLOIS-PERRET
GALERIES LAFAYETTE
Support / Onboarding Manager Marketplace H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Projet Opérations - H/F
CDI · SAINT-DENIS
BALMAIN
Responsable Performance Retail Groupe H/F
CDI · PARIS
BANANA MOON
Responsable Animation Commerciale Retail
CDI · NICE
CONFIDENTIEL
CDI - Sales Manager/Euse - Roubaix
CDI · ROUBAIX
CAMAÏEU
Data Scientist H/F
CDI · ROUBAIX
BALMAIN
Responsable Opérations Retail Emea H/F
CDI · PARIS
GROUPE ARMAND THIERY
Animateur Régional H/F
CDI · DIJON
CALVIN KLEIN
Sales Manager/Euse - Calvin Klein - Troyes - CDI 35h
CDI · TROYES
CONFIDENTIEL
Directeur Marketing et Digital (H/F)
CDI · PARIS
SATISFY
Directeur Administratif et Financier
CDI · PARIS
BOURRIENNE PARIS X
Responsable de Production/Achats
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Clermont Ferrand
CDI · CLERMONT-FERRAND
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Mode Femme Luxe et Créateurs H/F
CDI · PARIS
BA&SH
Directeur(Rice) de la Stratégie, de la Transformation & du Développement Durable f/h
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Managers Des Ventes Clermont-Ferrand (63) H/F
CDI · CLERMONT-FERRAND
COURIR
Chef de Marché Footwear - CDI - Paris - f/h
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
CDI - Acheteur Indirects (f/h)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
Publié le
10 avr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Coronavirus : 21% des commerces non alimentaires risquent la fermeture définitive

Publié le
10 avr. 2020

Menée par le Conseil du commerce de France (CdCF) auprès de 3.267 commerces non alimentaires, une étude montre que 21% d'entre eux estiment risquer une fermeture définitive. Une affirmation partagée, dans le détail, par 29,8 % des indépendants, 14,5 % des responsables de réseaux, et 13,5 % des franchisés et associés.


Shutterstock


Ces trois types de répondants affichent par ailleurs des réponses similaires concernant le délai les séparant de cette perspective. Près d'un tiers de chacun de ces types de commerces indiquent risquer cette fermeture dans un délai allant de 1 à 3 mois, contre les deux tiers restant le redoutant dans un délai de 3 à 6 mois. Le risque de fermeture imminente est pour sa part mentionné par 3,4% des indépendants, 1,9% des responsables de réseaux, et 7,1% des commerces franchisés et associés.

L'étude permet par ailleurs d'évaluer que 91% des commerces non alimentaires sont désormais sans aucune activité. La dépendance de nombre d'entre eux aux livraisons par point relais n'a pas permis de maintenir une activité de vente en ligne. Parmi les commerces parvenant à maintenir un semblant d'activité, 8 % des franchisés et indépendants indiquent avoir pu le faire grâce à la livraison à domicile. Par effet corollaire, seules 8 % des entreprises de commerce non alimentaire ont une partie de leur personnel qui travaille encore.

Au total, 85% des commerçants non alimentaires partagent leurs inquiétudes sur les tensions inhérentes sur leur trésorerie et sur la mise en chômage partiel de leurs salariés. Et ceci sans distinction entre les commerces de centre-ville et de périphérie, souligne le Conseil du commerce de France.

"La quasi-totalité des commerçants sondés est engagée dans une démarche administrative pour parvenir à sauver son activité", pointe le CdCF. "Les principales actions entreprises avec succès sont les demandes de report d’échéances sociales et fiscales (66%) et le financement des salariés par le chômage partiel (72%). Par ailleurs les deux-tiers des indépendants pensent pouvoir bénéficier du Fonds de solidarité. En revanche, lorsqu’ils ont demandé la mise en œuvre de l’assurance perte d’exploitation ou fait une demande d’annulation ou de report du loyer commercial, le score de satisfaction est très faible en raison notamment des difficultés pour faire aboutir la démarche".


CdCF



Sur le front des loyers commerciaux, l'étude révèle que des procédures d'annulation ou report ont été engagées par 38,9 % des indépendants, 48,1 % des responsables de réseaux, et 52,8 % des franchisés et associés. En revanche, un grand nombre de commerces indiquent n'avoir par réussi à lancer ces démarches, avec 13,5 % des indépendants, 18,3 % des responsables de réseaux, et 13,5 % des franchisés et associés.

Se pose naturellement la question de la relance. Le panel est dans ce domaine partagé à parts égales entre ceux imaginant une période transitoire de trois mois et ceux tablant plutôt sur six mois. Indépendants et franchisés étant légèrement plus nombreux à tabler sur la seconde option.


CdCF


Cette enquête a été menée pour le CdCF par Lugaxis. Les 3.267 répondants regroupent 1.545 commerces indépendants, et 1.519 commerces franchisés ou associés, et 192 responsables de réseaux. Des interlocuteurs représentant au final plus de 5.000 points de vente.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com