×
Publicités
Publié le
23 févr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Coronavirus : fin de Fashion Week perturbée à Milan, Armani défile à huis clos

Publié le
23 févr. 2020

Préoccupé par l'épidémie de coronavirus — qui a entraîné les premiers décès sur le sol italien ce weekend — Giorgio Armani, notamment, avait décidé de maintenir son défilé de dimanche à Milan, mais l'événement a eu lieu sans public.


Giorgio Armani au milieu des mannequins du défilé automne-hiver 2020/21, le 23 février 2020 - Giorgio Armani


"Giorgio Armani souhaite vous informer que son défilé de prêt-à-porter féminin Automne-Hiver 20/21 sera présenté à huis clos, en raison de l'actualité liée à l'épidémie de coronavirus en Italie", avait déclaré la maison dans un communiqué publié assez tard dans la soirée de samedi.

Armani avait prévu de présenter sa prochaine collection au cours de deux défilés successifs, à 16h et 17h, à son emplacement habituel, construit sur mesure au Teatro Armani, Via Bergognone — il s'agit traditionnellement du dernier grand défilé de la saison milanaise, qui prendra fin lundi après sept jours de festivités. Le double événement était donc remplacé par un seul défilé, à 17h, sans public.

"Le défilé sera diffusé en direct sur Armani.com, Instagram (@giorgioarmani) et sur Facebook (@giorgioarmani). Cette décision a pour but de protéger la santé de tous ses invités, en leur évitant de se rendre dans des lieux trop fréquentés", précise la maison dans son communiqué.


Collection automne-hiver 2020/21 - Giorgio Armani


La marque Laura Biagiotti qui était programmée à 12h30 ce dimanche au calendrier a également pris la même décision : le défilé n'était finalement plus ouvert au public et ferait l'objet d'une diffusion en streaming.

De son côté, Moncler, qui devait présenter au grand public son format collaboratif Genius ce dimanche, a renoncé en dernière minute à ce rassemblement.

La Camera della Moda (chambre de la mode italienne ndlr) faisait savoir dimanche matin qu'elle ne prenait pas de mesure spécifique nouvelle pour la fin de la Fashion Week et laissait le soin à chaque marque défilant dimanche ou lundi matin de décider de l'ouverture ou non au public de son show, ou de mesures de réduction du nombre d'invités.

Plusieurs évènements annulés pour la dernière soirée 



Néanmoins, la fédération annonçait en fin d'après-midi l'annulation de sa propre soirée "Fashion Hub" dimanche et de son pendant business, "Fashion Hub and Emerging Designers Market Day" à destination des acheteurs du lundi. La marque Michael Kors a également du renoncer à son cocktail sur le thème du prochain James Bond 007 dimanche soir.

Des dizaines de villes du nord de l'Italie ont été placées en état d'urgence à la suite du décès de deux personnes infectées par le coronavirus. Un homme âgé est décédé du virus en Vénétie, et la mort d'une femme âgée en Lombardie — la région de Milan —  a été attribuée au virus après une autopsie. Un troisième décès était annoncé en fin d'après-midi par les médias italiens.

Le gouvernement italien conseille désormais de ne pas tenir d'événements à large audience. À Milan, le maire de la ville a réagi en fermant plusieurs institutions publiques.

La plus faible participation des journalistes et des acheteurs internationaux à cette saison milanaise n'a pas empêché les défilés d'afficher complet. Par ailleurs, la Camera della Moda, l'instance dirigeante de la mode italienne, a multiplié les initiatives pour maintenir les relations entre la Chine et la Fashion Week milanaise.

La Camera a ainsi mis en place un partenariat de contenu exclusif avec Tencent, afin de fournir des compte-rendus de tous les défilés en langue chinoise, des entretiens en coulisses avec les créateurs, ainsi que des retransmissions en direct de tous les événements de la semaine.

"Nous avons atteint une moyenne de 1,5 million de téléspectateurs par jour en Chine", nous a indiqué Carlo Capasa, le président de la Camera. Au revers de sa veste, celui-ci portait un badge sur lequel on pouvait lire : "China We Are With You".

Le salon italien de lunetterie Mido, qui devait durer trois jours, a lui aussi subi l'impact de l'épidémie. Initialement prévu pour le 29 février, il a été reporté à la fin du mois de mai, selon les organisateurs.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com