×
Publicités
Par
Ansa
Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
12 mars 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Coronavirus : L'italie suspend l'activité commerciale dans tout le pays

Par
Ansa
Traduit par
Cecile Herrero
Publié le
12 mars 2020

Le gouvernement italien annonce ce mercredi de nouvelles mesures restrictives pour affronter l'épidémie de Coronavirus qui sévit en Italie. "Pour avoir un résultat efficace" de ces mesures "nous devons attendre quelques semaines" a expliqué en direct sur Facebook le premier ministre italien Giuseppe Conte en détaillant les nouvelles dispositions en vigueur : "Resteront fermés les coiffeurs, les instituts de beauté, les services de restauration collective. Resteront garantis les services publics essentiels parmi lesquels les transports et les services d'utilité publique. Resteront fermés les boutiques, les bars, les pubs et les restaurants. La livraison à domicile est cependant autorisée. Pour les activités de productions il est recommandé de faire le plus possible preuve de flexibilité dans les horaires de travail et nous encourageons les congés et repos."


Giuseppe Conte suspend toutes les activités commerciales de l'Italie - intervention en direct sur Facebook, du 11 mars 2020


Les usines resteront ouvertes mais avec des "mesures de sécurité" . "Seront garanties, dans le respect des normes d'hygiène et des normes sanitaires, les activités du secteur agricole, zootechniques, de transformation alimentaire, en incluant les filières qui offrent biens et services en rapport avec cette activité."

"Si les chiffres venaient à continuer de croître, chose peu improbable, cela ne signifie pas que nous devrons prendre en vitesse de nouvelles mesures. Nous ne devrons pas faire une course à l'aveugle face au problème. Nous devons rester lucides et responsables" souligne Giuseppe Conte.

"Il n'est pas nécessaire de se ruer sur l'alimentaire, les commerces alimentaires resteront ouverts "



"Fermeront les services de restauration collective qui ne garantiront pas la distance d'un mètre de sécurité. Resteront fermées les entreprises non indispensables à la production : les entreprises et usines pourront continuer à développer leurs activités à la seule condition d'assumer les mesures de sécurité adéquates pour éviter toute contamination. Nous encourageons la régulation des heures de travail, l'usage de congés anticipés, et la fermeture de toute entreprise non indispensable", ajoute le premier ministre.

Restent exclus de cette nouvelle directive gouvernementale, et ce sur tout le territoire national "les artisans, plombiers, mécaniciens, kiosques, imprimeurs, bureaux de tabacs, et stations-essence car ce sont des services essentiels", précise le bureau des ministres italiens du Palazzo Chigi.

Domenico Arcuri sera "le nouveau commissaire délégué avec les pleins pouvoirs de mesures dérogatoires ", annonce le premier ministre. "Sous peu, je nommerai également un commissaire délégué pour renforcer les mesures des structures hospitalières, il aura également les pleins pouvoirs et travaillera au renforcement de la production et de la distribution de matériels médicaux notamment en thérapie intensive et autre hospitalisation." conclut-il.