×
Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
17 févr. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Coronavirus : Ralph Lauren s’attend à perdre jusqu’à 70 millions de dollars de ventes

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
17 févr. 2020

Avec les deux tiers de ses magasins fermés temporairement en Chine en raison de l’épidémie, le groupe américain Ralph Lauren a annoncé ce mardi qu’elle s’attendait à ce que la crise sanitaire ait un impact négatif de 55 à 70 millions de dollars (51 à 65 millions d’euros) sur ses ventes en 2020, soit l'équivalent d'environ 1% des revenus annuels (sur l'exercice précédent, le chiffre d'affaires avait progressé de 3 % à taux de change constant pour atteindre 6,3 milliards de dollars ndlr).
 

Ralph Lauren a temporairement fermé les deux tiers de ses magasins en Chine continentale - Instagram: @ralphlauren


La société, qui a fermé la plupart de ses magasins chinois en accord avec les recommandations données par les autorités locales ainsi que par les organisations mondiales de la santé, a aussi annoncé s’attendre à ce que son résultat d'exploitation en Chine, au Japon et en Corée subisse un impact négatif de 35 à 45 millions de dollars (32 à 42 millions d’euros) en raison de l’épidémie de coronavirus.
 
En plus de cela, des perturbations sur la chaîne d’approvisionnement de la société en Chine pourraient avoir un impact mineur sur ces commandes internationales au quatrième trimestre. La société Ralph Lauren a déclaré que ces estimations pourraient changer s’il devait y avoir une évolution significative des tendances observées par l‘entreprise.

“Nos équipes spécialisées opèrent avec agilité dans une situation très dynamique, et nous continuerons d’évaluer les conséquences sur l’activité retail, sur l’entreprise et sur notre base d'approvisionnement,” a commenté Patrice Louvet, président et directeur général de Ralph Lauren, dans un communiqué. “Alors que la crise sanitaire crée des incertitudes à court-terme, les fondamentaux de nos activités restent solides, et nous continuons de voir des opportunités significatives à long-terme pour une croissance en Chine et à travers l’Asie.”
 
Plus tôt dans le mois, la société a annoncé la fermeture de la moitié de ses magasins en Chine et a souligné que le pays représentait moins de 4 % du total de ses activités.
 
L’entreprise entend fournir une mise à jour de ses estimations sur l’impact financier et opérationnel de l’épidémie de coronavirus lors de la publication de ses résultats du quatrième trimestre et de l’exercice fiscal 2019/2020. A l'issue du troisième trimestre, Ralph Lauren a publié un chiffre d'affaires de 4,89 milliards de dollars (4,44 milliards d'euros) sur neuf mois, et misait initialement sur une "légère augmentation" des ventes au quatrième trimestre, tandis que les revenus pour l'ensemble de l'exercice fiscal 2020 devaient augmenter de 2 à 3 %.
 
Ralph Lauren fait partie de la liste de marques américaines toujours plus nombreuses ayant fermé temporairement un nombre significatif de magasins en Chine en réponse à la crise sanitaire, comme les groupes VF Corp, PVH Corp et Nike.

A ce jour, l’épidémie a causé la mort de 1300 personnes en Chine, avec un pic de nouveaux cas ce jeudi, alors que l’on pensait que le taux d’infection s’était stabilisé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com