×
Publicités

Coty : un exercice lourdement pénalisé par la crise sanitaire

Publié le
1 sept. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Sur son exercice 2020 clôturé le 30 juin dernier, le groupe américain de cosmétique Coty a vu ses ventes lourdement chuter de 25% à 4,7 milliards de dollars (3,9 milliards d'euros), une contre-performance très largement due à la pandémie de Coronavirus.


Coty en difficulté face à l'épidémie de Coronavirus - Foto: Bourjois


A périmètre comparable le recul des ventes de Coty s’établit à 20,3 %, avec un effritement de 18,5 % dans la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) à 2,30 milliards de dollars, de 21,5 % dans la zone Amériques à 1,7 milliard de dollars et de 22,4 % en Asie-Pacifique à 582,7 millions de dollars.

Au quatrième trimestre de l’exercice la chute des ventes atteint même les 62,8 % à 560,4 millions de dollars. C’est la division prestige de Coty qui, avec ses marques de beauté Burberry ou Gucci, a le plus souffert de la crise sanitaire mondiale et des mesures de confinement avec un effondrement des ventes de 70 % à 219,4 millions de dollars, contre 55 % pour la division grande consommation (Bourjois, Covergirl...) avec des ventes a 340,7 millions de dollars. Toujours sur le quatrième trimestre Coty a publié une perte opérationnelle ajustée de 386,7 millions de dollars, contre un bénéfice net de 123,6 millions sur la même période un an plus tôt.  

Selon le Financial Times, pour pallier les lourdes conséquences financières du Covid-19, Peter Harf, l’actuel président de Coty s’apprête à laisser sa place de façon imminente à Sue Y. Nabi une ex-L’Oréal, et le groupe envisage de vendre ou de fermer la majorité de ses usines pour faire appel à la sous-traitance.
 
Pour lutter contre l’aggravation de sa dette et le ralentissement des ventes Coty Inc avait indiqué en mai vouloir céder une participation majoritaire au capital de ses marques Wella et OPI au fonds d'investissement américain KKR & Co Inc. Cette transaction d’un montant de 3 milliards de dollars (2,77 milliards d'euros) ne serait aujourd’hui pas remise en cause par la crise que traverse Coty.
 
Par ailleurs pour revigorer son portefeuille de marques le groupe a récemment investi dans des marques en vogue comme Kylie Cosmetics , la marque de beauté de la it-girl Kylie Jenner. Le 29 juin dernier le groupe a même investi 200 millions de dollars dans les produits de beauté de Kim Kardashian West, par ailleurs demi-sœur de Kylie Jenner.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com