×
5 354
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
23 janv. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Couleurs inédites chez Adeline André, précieuse légèreté chez Valentino

Par
AFP
Publié le
23 janv. 2006

PARIS, 23 jan 2006 (AFP) - Adeline André multiplie les variations autour de la robe en soie, déclinée en couleurs inédites, dans la collection qu'elle a présentée lundi soir pour la première journée des défilés haute couture printemps-été 2006.

La créatrice, qui n'a obtenu que l'an dernier le label haute couture, signe une nouvelle fois des pièces aux lignes simples, très fluides, qui révèlent une grande maîtrise technique. Des foulards se glissent dans l'encolure ou l'ourlet ou s'accrochent à l'épaule.

Une "robe cardigan" en soie gaufrée violine et bleu ciel fait sensation. Le long cardigan, violine doublé de soie ciel, s'enlève, dénudant les épaules et révélant la robe bleu ciel, mais il reste attaché dans le dos, tombant sur les reins.

Adeline André aime les couleurs et avoue rechercher "des couleurs rares". On découvre ainsi une robe dans le biais, avec une encolure foulard, en georgette de soie d'un vert délicat, baptisé "laitue", ou une autre, dont l'ourlet est resserré par un foulard, en "soie gaufrée terreau", proche du violine.

Plus tard éclate le jaune "genêt" d'une robe retournée, à l'encolure et à l'ourlet foulard, en georgette de soie. Même ce qui apparaît noir ne l'est pas tout à fait comme cette veste en laine et tissu artisanal japonais qui réfléchit "une lumière bleue", explique la créatrice à l'issue du défilé.


Création Valentino lors du défilé haute couture à Paris le 23 janvier 2006 - Photo : François Guillot

Les couleurs sont également subtiles chez Valentino, mais dans un registre plus clair, et elles s'illuminent souvent de broderies précieuses. Chez le couturier italien, l'été s'annonce tout en robes de soie ivoire, crème, beige, vert d'eau, tilleul, lilas, rose poudré, gris perle, blanc...

Les volants font virevolter des robes fourreau, des ceintures bijoux affinent encore la taille, les bustiers sont brodés et brillent de mille feux, ou bien tressés, décorés de fleurs en paille. Des tournesols brodés éclairent une robe longue en mousseline de soie noisette.

La soie se constelle de plumetis irisés ou de pois et cède la place par endroit à la dentelle, pour des jupes prêtes à s'envoler au vent léger.

Les imprimés sont rares, même si des pivoines ou des roses fleurissent sur une robe décolletée en mousseline de soie, à bretelles volantées et croisées, ou sur une autre en organza.

Seule tache de couleur vive, une robe longue rouge coquelicot, en mousseline de soie plissée soleil à volants.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.