×
Publié le
18 janv. 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Coup d’envoi du SIHH

Publié le
18 janv. 2010

Hier s’ouvrait la 20ème édition du Salon International de la Haute Horlogerie (SIHH). La manifestation, qui se dit placée "sous des auspices nettement plus favorables qu’en 2009", présente cette année 19 marques, Richard Mille et Greubel Forsey ayant rejoint les troupes.


De gauche à droite: Captive de Cartier et Stirrup diamant de Ralph Lauren

Alors que 2009 avait vu une fréquentation à la baisse, la session 2010 se veut confiante. La clientèle asiatique, venue en nombre cette année, participant pour une large part à cet état. Les chiffres enregistrés ces derniers mois en Asie, hors Japon, avaient d’ailleurs déjà commencé à redonner des couleurs aux marques du groupe Richemont.

Une fois encore, les pièces d’exception se sont donné rendez-vous, diamants et cadrans XXL se faisant la part belle. Chez cartier, c’est un franc parti pour la montre bijou. Le joaillier des rois présente "La captive" pour femme, un garde-temps aux formes rondes et généreuses, ourlé de diamants proposé en or gris ou rose, dont le cadran est partiellement ou totalement serti de diamants. Rondeur toujours pour l’homme, avec "Calibre" doté du premier mouvement mécanique à remontage automatique 100 % Cartier.


De gauche à droite: GMT de Jaeger-LeCoultre, RM028 de Richard Mille

Ralph Lauren, qui souhaite monter en gamme son image, se fait également croqueur de diamants. Entrée par la grande porte l’année dernière avec le lancement remarqué de trois collections, la marque a choisi cette fois de les compléter. Ainsi, la famille "Etrier" se dote de boitier diamanté, comme la collection "Slim classique" où le guillochage cède la place à la double rangée de diamants ou aux diamants baguettes. La marque, qui va inaugurer plusieurs paquebots cette année, entre Paris, New York et Macao, espère doubler ses 20 points de vente dédiés aux montres.


De gauche à droite: Compressor Extreme Lab 2 de Jaeger-LeCoultre, Calibre de Cartier

Mouvements et tradition horlogère récompensés chez Jaeger-LeCoultre. La Manufacture de la Vallée de Joux, pas peu fière d’inaugurer cette année son nouveau bâtiment qui comptera plus de 9 000 m² d’ateliers supplémentaires, annonce une série d’édition limitée, dont la Memovox, et présente son nouveau chronographe issu de la série Extrême Lab: le Master Compressor Extreme Lab 2. Et du côté des nouveaux-venus, Richard Mille lance la RM 028, un modèle automatique de plongée au design dynamique et arrondi qui renouvelle le paysage de la maison.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com