Coupe du monde : Nike refuse de chausser la sélection iranienne

L'équipementier américain Nike a refusé de fournir aux joueurs de l'équipe nationale d'Iran des chaussures pour la Coupe du monde de football, invoquant le respect des sanctions américaines visant la république islamique, a indiqué lundi un porte-parole.


Nike ne chaussera plus l'équipe de football iranienne - J.SAMAD/Archives/AFP

« Les sanctions applicables à Nike sont en place depuis de nombreuses années et sont inscrites dans la loi », a précisé le porte-parole.

Depuis janvier 2016, l'administration américaine délivrait néanmoins des autorisations à des sociétés américaines afin qu'elles puissent passer des accords commerciaux avec des entités iraniennes.

Le président américain, Donald Trump, a annoncé le 8 mai le retrait des Etats-Unis de l'accord nucléaire signé en 2015 entre l'Iran et les grandes puissances internationales.

En conséquence, l'administration Trump a rétabli l'intégralité des sanctions imposées à Téhéran.

Selon le site d'information sportive ESPN, l'équipementier américain fournissait encore l'équipe nationale iranienne il y a quelques semaines, en vertu d'une relation de longue date.

Interrogé sur ce point, Nike n'a pas donné suite.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - ChaussuresSportMode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER