Coureur du dimanche, la marque de sport made in France

Fondée par Mathieu Pelestin, Florian Bachelard et Maxime Marchal, trois amis passionnés de sport qui se sont rencontrés lors de leurs études de commerce à Lyon, la marque de sport française Coureur du dimanche est née d’une envie, celle de la fabrication hexagonale. « Aujourd’hui, face à l’effervescence du running en France et dans le monde, les coureurs sont partout. Cependant, ils sont tous équipés de vêtements de grandes marques américaines ou allemandes ou de marques de distributeurs entièrement fabriquées en Asie », explique Maxime Marchal.


T-shirt signé Coureur du dimanche

Le trio a donc fait le choix de produire français, une chose plutôt rare quand il s’agit de matière technique. « La filière textile française et notamment sportive a énormément souffert ces dernières décennies, mais elle n’est pas abandonnée, loin de là. Il reste des entreprises capables de réaliser des textiles sportifs de qualité, performants et innovants. Le choix de produire en France est certes plus onéreux, sept fois plus cher à réaliser qu’un produit asiatique, mais nous assure une collaboration plus étroite avec nos partenaires », souligne Maxime Marchal.
 
Et pour rester accessible, la marque a réduit le nombre d’intermédiaires et distribue exclusivement ses produits via son site marchand éponyme. Une offre qui, à ce jour, se décline en t-shirts techniques homme et femme tantôt unis, tantôt ornés de messages humoristiques comme « Coureur de jupons » (49 euros). Côté communication, la marque joue la carte des réseaux sociaux afin de toucher sa cible, les 18-35 ans « passionnés de sport, de mode et un poil chauvins ».
 
L’objectif désormais est d’étendre la gamme en proposant la panoplie complète shorts, leggings, vestes, manches longues, accessoires... « Nous finalisons actuellement la gamme été 2016 et commençons à nous pencher sur l’hiver prochain », conclut Maxime Marchal.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

SportDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER