×
6 240
Fashion Jobs
Publicités

Couture sportive et baskets à plumes d’autruche chez Valentino

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
today 20 juin 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

On pourrait pratiquement former une équipe capable de gagner la NBA rien qu’avec les invités du premier rang au défilé Valentino de mercredi tant les stars du basket étaient nombreuses à être venues à Paris pour l’occasion.
 

Valentino - printemps-été 2019 - Homme - Paris - © PixelFormula


De Carmelo Anthony à JP Tucker, tous sur leur trente-et-un en haut Valentino à imprimé camouflage sauvage, veste de baseball en soie à palmes tropicales et justaucorps à logo VLTN. Et pour le printemps 2019, le directeur de la création de la maison, Pier Paolo Piccioli, a entraîné la collection vers des contrées plus sauvages encore, en terminant de nombreux looks avec des baskets ornées de plumes d’autruches.

« Je crois que je suis le seul créateur qu’on laisse proposer des baskets à plumes. Cela magnifie le podium. Ces types adorent la couture, pas pour cet art en soi, mais parce que c’est une façon de s’exprimer pour eux. De montrer leur excentricité, leur extravagance », expliquait Pier Paolo Piccioli après avoir posé avec les athlètes en coulisses, dans le Musée des Arts Décoratifs, dans l'aile de Marsan du palais du Louvre. Ils dépassaient tous le couturier romain de plusieurs têtes.

Pier Paolo Piccioli est célèbre pour ses planches de tendances inspirées, qui deviennent souvent des classiques. Et même si cette collection faisait la part belle au streetwear, la fameuse planche faisait référence aux fameuses ailes d’anges du peintre de la Renaissance Fra Angelico, aux animaux d’Albrecht Durer et à beaucoup de pochettes de disques bootlegs.

Pas un seul costume en vue, mais des pantalons de jogging, des bomber et des trenchs ornés d’ailes, d’œuvres classiques et de motifs floraux de hippie. Le tout dans des teintes fuchsia, rose et menthe. Pour des moments plus sauvages, il y avait même un jogging rebrodé avec un vieux hibou sage.

Toutes les pièces étaient parachevées par des logos entremêlés : le nom de la marque et des V taille maxi. Un trench camouflage vert avait l’air d’avoir reçu une pluie de Valentino vert citron fluo. « J’ai mixé le tout avec des logos des années 1970, créés à l’origine par le signore Valentino en personne », avouait Pier Paolo Piccioli.

Et un accessoire de pure couture, des chapeaux cloche à plumes, généralement destinés aux dames qui participent à des bals surréalistes, mais portés ici par des mannequins hommes aux cheveux longs.

« Je ne veux pas que Valentino soit une marque exclusive, je veux qu’elle soit inclusive. Pour affronter la vie, par pour le style. Je veux des valeurs couture, mais avec la rue, parce que c’est là qu’est la vie. Je veux me confronter aux nouvelles générations, car je sens qu’elles ont le pouvoir des idées nouvelles », insistait le créateur.

Pourquoi, pouvait-on se demander, est-il devenu une telle star pour les étoiles de la NBA ?

« J’adore l’approche de la création de Pier Paolo, tout simplement. Sa liberté d’esprit. Je pense que Valentino correspond parfaitement à mon sens de l’esthétique et beaucoup de mes amis partagent cet avis », a déclaré Carmelo Anthony à FashionNetwork.com

Et le créateur d’ajouter : « Je crois qu’ils aiment Valentino parce que j’essaie vraiment de les comprendre. Et ces gars m’apprennent des choses tous les jours. »

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com