×
Publié le
22 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Covid-19 : Euratex prépare l'après-crise avec la Commission européenne

Publié le
22 avr. 2020

Instance représentative de l'industrie européenne du textile/habillement, Euratex indique que son président Alberto Paccanelli s'est entretenu avec le commissaire européen Thierry Breton. Un échange destiné à poser les bases des mécanismes devant accompagner la relance de l'entreprise.


Alberto Paccanelli - Euratex


"Nous sommes heureux que le commissaire Breton reconnaisse l'importance stratégique de l'industrie textile", indique Alberto Paccanelli. "Sans matériaux textiles, aucune voiture, aucune machine ou aucun bâtiment ne peut être construit, et les artisans, les médecins ou les forces de sécurité ne peuvent pas faire tout leur travail. Les entreprises européennes ont fait preuve d'un grand sens de la solidarité pendant la crise en fournissant gratuitement des vêtements et des masques de protection aux autorités publiques. J'ai demandé au commissaire de proposer des mesures, à court et à long terme, pour relancer l'économie et maintenir cette étroite coopération avec les représentants de l'industrie."

Euratex sollicite de Bruxelles des mesures à court terme, telles que des solutions de trésorerie, la réouverture des magasins aussi rapidement que possible afin de relancer les prises d'ordre, et la "garantie d'un bon fonctionnement du marché intérieur". Sans oublier la prévention de toute perturbation des marchés d'exportation, les professionnels européens redoutant que la crise n'entraine des réflexes protectionnistes chez les principaux pays clients.

Les industriels du textile ont en outre demandé que l'Europe s'abstienne d'introduire de nouvelles charges réglementaires avant un retour à la normale. Un retour à la normale qui, pour Euratex, doit passer par un plan stratégique à long terme. "Les chaînes d'approvisionnement critiques doivent être ramenées en Europe, et nous devons garantir des conditions de concurrence équitables sur le marché mondial et, en particulier, sur les biens importés", indique l'instance, qui évoque par ailleurs l'innovation, la numérisation et l'économie verte comme autant de défis à relever de façon plus intensive qu'auparavant.

Début avril, une enquête menée par Euratex montrait que 80 % des entreprises des filières coupent actuellement dans leurs effectifs. Tandis que les ventes et la production ont chuté de plus de 50 % pour la moitié d'entre-elles. Quelque 60 % des entreprises européennes du textile s'attendent à un chiffre d'affaires réduit de moitié, à court terme. Le reste tablant sur un recul tutoyant plutôt les 80 %.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com