Craie, une maroquinerie ludique bien ancrée dans son temps

« Artistes Amoureux », telle est la signature de marque de Craie, qui présentait ses collections de maroquinerie lors de la dernière édition du salon Who’s Next qui s’est clôturée ce lundi 21 janvier à la porte de Versailles. Et c’est bien d’amour dont il s’agit puisqu’à l’origine de Craie, il y a un couple, Sébastien Germès et Camille Levai. Un duo de fondateurs-créateurs déjà à l’origine de la marque de chaussons en cuir à succès pour enfants Easy Peasy, vendue au groupe Noël.


Modèle Compas de la collection printemps-été 2019 de Craie - DR

Leur deuxième bébé s’appelle donc Craie et est né en 2012. La marque propose des sacs pour femmes aux lignes contemporaines et pratiques dont la plupart sont modulables, à l’image de leur modèle historique, la besace cartable Marths entièrement réversible, un système qui offre donc deux harmonies de couleurs (à partir d’environ 130 euros).

Ces sacs, Craie les concocte dans son atelier de Casablanca, au Maroc, qui emploie aujourd’hui 25 personnes. Un lieu ouvert par Sébastien Germès, rejoint ensuite par Camille Levai, qui a d’abord vu naître des prototypes de pièces en cuir pour d’autres marques avant d’accueillir les productions d’Easy Peasy puis de Craie, et qui devrait s’agrandir pour soutenir la croissance annuelle dont jouit la marque, qui ne communique toutefois pas son chiffre d'affaires.

Craie, qui développe des cuirs en exclusivité pour ses collections et propose également des chaussures pour femmes fabriquées au Maroc mais dans un autre atelier, est aujourd’hui distribuée dans 150 points de vente en France et 150 autres à l’international. La prochaine étape pour la marque, dont le stand du salon Who’s Next, clos ce lundi, semble ne pas avoir désempli, serait l’ouverture d’une première boutique à l’enseigne à Paris.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - AccessoiresBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER