×
5 477
Fashion Jobs
Par
AFP
Publié le
3 déc. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Créateurs en lice pour habiller Michelle Obama le 20 janvier

Par
AFP
Publié le
3 déc. 2008

NEW YORK, 3 déc 2008 (AFP) - Des créateurs célèbres sont en lice pour signer les tenues que portera le 20 janvier prochain à Washington Michelle Obama lors de la cérémonie d'investiture de son époux, 44ème président des États-Unis.

Généralement très bien informé sur l'industrie de la mode, le quotidien Women's Wear Daily (WWD) publie mercredi 34 croquis réalisés par des célébrités nationales comme Marc Jacobs ou Diane Von Furstenberg, présidente de l'Association des stylistes américains (CFDA), et étrangères comme le Français Christian Lacroix ou Karl Lagerfeld, directeur artistique de la maison française Chanel.

Il s'agit de créer deux tenues, l'une de plein air pour une ville où la température en janvier peut descendre au dessous de 0° celsius, l'autre pour la soirée dansante.

Les enfants du couple Obama, Malia, 10 ans, et Sasha, 7 ans, sont également croquées par des stylistes qui les envisagent soit en petites filles modèles avec des robes identiques à volants, manches ballons et petits noeuds, soit dans des tenues plus géométriques, mélangeant chemisiers blancs, jupes courtes et chasubles noires.

A part un manteau à double boutonnage identique pour les deux enfants, et quelques tenues chaudes pour la future Première dame, dont un somptueux manteau bleu nuit de Christian Lacroix, fourrure aux col et poignets et pochette "bannière étoilée", les créateurs ont surtout imaginé des robes de bal.

Dans un dessin du créateur Isaac Mizrahi, Mme Obama et ses deux filles portent ainsi trois robes longues, celle de la mère est framboise, sans manches et ceinturée comme elle les affectionne, et celles de Malia et Sasha sont respectivement mandarine et cerise.

En revanche pour Oscar de la Renta, si la Première dame et sa fille aînée sont en très long, la petite Sasha devra attendre quelques années et se contenter pour l'instant d'une robe au genou.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.