×
Publicités
Publié le
27 sept. 2016
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Cutler and Gross maintient le cap pour ses 45 ans

Publié le
27 sept. 2016

Cutler and Gross franchit le cap des 45 ans en beauté. La griffe de lunettes britannique, fondée par Graham Cutler et Tony Gross, multiplie les actualités afin de garder son dynamisme. Au rendez-vous, une collection anniversaire dédiée au marché français et deux collaborations prévues pour 2017.


Cutler and Gross célèbre ses 45 ans.


A l’occasion de son 45ème anniversaire, la griffe, qui a présenté ses collection au dernier Silmo à Paris, offre donc au marché français une collection exclusive. Au rendez-vous, trois modèles, en l’occurrence la lunette de soleil 1007 déclinée en cristal et verre dégradé, taupe et écailles bleues. Cette collection sera en vente en novembre chez l’ensemble des revendeurs français et en avant-première, début octobre, chez Milan Lunetier, un de ses clients privilégiés en France. Ce dernier a d’ailleurs organisé ce mardi 27 septembre, en partenariat avec la marque, une soirée anniversaire au cours de laquelle ont été présentés un défilé et une rétrospective (composée de photos de stars arborant les lunettes Cutler and Gross).

« Nous avons choisi de faire défiler 17 modèles iconiques de la marque et d’imaginer pour chacun d’entre eux une silhouette, explique Milan Siriey, le fondateur de Milan Lunetier. Nous avons ainsi travaillé en collaboration avec Gilles Rosier (qui a fait ses armes chez Christian Dior, Jean Paul Gautier ou encore Lacoste, ndlr). Il a dessiné pour cet événement les silhouettes, mais aussi les imprimés des tissus. Pour les chaussures, nous avons décidé de travailler avec Amélie Pichard, qui s’était d’ailleurs déjà associée aux lunettes Garett Leight. De plus, si nous avons choisi un défilé, c’est aussi en clin d’oeil à l’histoire de la marque puisqu en 1983, elle avait choisi la Fashion Week de Paris pour présenter sa première collection de lunettes hors boutique. »

Par ailleurs, après son anniversaire, en 2017, c’est sur les collaborations que Cutler and Gross mise pour booster ses ventes. La marque, qui après avoir sous-traité jusqu'en 2008 la fabrication de ses lunettes en France et en Italie a acquis deux usines (en 2008 et 2013) dans la région de Cadore en Italie, dévoilera début 2017 une collection capsule avec la griffe anglaise de prêt-à-porter féminin Roksanda. Cette dernière sera vendue uniquement dans les boutiques Roksanda.

Puis, au printemps 2017, Cutler and Gross s’associera à la marque d’accessoires et sacs à main Anya Hindmarch. Cette collection sera quant à elle distribuée dans les boutiques de la styliste et dans les magasins londoniens Cutler and Gross.

La griffe britannique, qui a multiplié les ouvertures ces dernières années, dispose aujourd’hui de huit magasins en propre (quatre en Angleterre, deux aux Etats-Unis, un à Hong Kong et un au Canada) et de 700 revendeurs à travers le monde dont 150 en France. En outre, bien que le marché français soit porteur pour la marque, elle ne prévoit pas d’ouverture de boutique en propre.

« Le marché de la lunette est particulier en France si on le compare, par exemple, au marché américain. Il y a beaucoup de belles boutiques d’opticiens, à même de valoriser un produit tel que celui proposé par Cutler and Gross. Pour la marque, il n’y a donc pas la nécessité d'investir dans l'ouverture d'un magasin en propre », précise Milan Siriey.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com