D.A.T.E. se diversifie dans l’habillement

D.A.T.E. structure son offre et l’enrichit en se diversifiant dans l’habillement. La jeune marque italienne de sneakers pour homme, femme et enfant créée en 2006 à Florence par quatre copains (Damiano Innocenti, Emiliano Paci, Alessandro Zanobini et Tommaso Santoni), dont les initiales ont donné le nom au label, poursuit son développement en exploitant les nouvelles technologies et le web.
Modèle de parka DATE*HUB, vu de face

Pour créer sa première collection de vêtements, elle a ainsi puisé l’inspiration dans sa plateforme Internet "DATE*HUB", sorte de blog lancé en mars 2012, alimenté par les contributions de designers, illustrateurs et autres photographes. "Cette ligne de vêtements est née de toutes les stimulations et suggestions, qui sont arrivées sur notre magazine Web, où créatifs de tous les horizons débattent de musique, cinéma, théâtre, gastronomie, etc.", explique Tommaso Santoni, l’un des fondateurs de la marque.

La collection, qui a pris le nom de ce magazine online "DATE*HUB" et a été dévoilée lors du dernier salon Pitti Uomo en juin, est composée d’une cinquantaine de pièces à manches pour homme et femme: parka, caban, chemise-doudoune, gilet. Les vêtements se caractérisent par de grands imprimés colorés inspirés au thème du voyage, reprenant les photographies postées des quatre coins du monde sur le magazine en ligne: Miami, New York, Paris, la Côte Ouest américaine.

Parallèlement, a été lancée une collection "DATE*HUB" de t-shirts conçue sur le même mode grâce à la collaboration d’artistes intervenus sur le blog de la marque, de l’Italie, la Scandinavie, l’Espagne, l’Allemagne, le Moyen-Orient, le Japon et les Etats-Unis.

"C’est un projet d’un très fort impact. Pour le réaliser, nous nous sommes appuyés sur une société spécialisée dans le développement du produit en Emilie-Romagne. Nous avons eu de très bons retours. Développer une ligne de vêtements était d’autant plus logique pour notre marque qu’elle est déjà distribuée à 60 % dans des boutiques d’habillement, le reste étant vendu dans les réseaux spécialisés dans la vente de chaussures", poursuit Tommaso Santoni.
Le même modèle vu de dos

Entretemps, D.A.T.E. a restructuré son offre. Depuis la saison dernière la collection a été divisée en deux parties: "D.A.T.E. Original", qui regroupe les modèles de sneakers historiques de la marque réalisées pour la plupart en tissu et vendus à un prix inférieur à 100 euros, et "D.A.T.E. Premium", les modèles plus innovants et de recherche vendus entre 120 et 230 euros.

La marque, dont le chiffre d’affaires s’élève à une dizaine de millions d’euros, est distribuée à travers son site e-commerce et 700 points de vente multimarques, dont 400 en Italie et une trentaine en France. Outre la France, la marque florentine est présente notamment en Allemagne, ainsi que dans d'autres pays européens et en Asie. Après avoir ouvert une boutique éphémère à Milan, elle envisage désormais d’ouvrir un premier magasin monomarque à Florence.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterCollection
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER