×
Publicités
Publié le
4 nov. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

DA/DA ou le vêtement d'homme pour la femme

Publié le
4 nov. 2016

C'est sa seconde collection, mais la première à être proposée aux acheteurs. DA/DA a franchi lors des salons de deuxième session cet automne un pas important dans sa jeune vie. La marque lancée avec la saison automne-hiver 16/17 présentait en effet son second opus aux visiteurs de Paris sur Mode et prenait ainsi ses premiers contacts, notamment avec des acheteurs japonais, intéressés par son parti-pris : des vêtements d'homme pour la femme.

Collection printemps-été 17 - DA/DA


C'est en effet l'orientation qu'a choisie la styliste Diane Ducasse en se lançant dans l'aventure DA/DA : décliner les pièces du vestiaire masculin pour une femme avec "un air de garçon". Les costumes et les vestes sont oversized, se ceinturent parfois pour devenir des robes avec un esprit kimono, les grandes jupes se font passer pour de larges pantalons et ne se déclinent qu'en couleurs. Une palette de pastels avec quelques réveils vifs anisés inspirée du New York des années 30 et de la fantaisie douce des débuts du jazz.

Un vestiaire haut de gamme fabriqué en France à partir de tissus italiens et britanniques dont les prix se situent entre 200 euros pour un chemisier et 500 euros pour un manteau. Vendue sur son e-shop et chaque mois dans un nouveau pop-up parisien, la marque DA/DA aura ses premiers points de vente fixes la saison prochaine, espère sa créatrice.

Collection printemps-été 17 - DA/DA


Collaboratrice de Yazbukey et Inès de la Fressange, Diane Ducasse a également fait ses classes chez Lanvin ou Marc Jacobs. Elle enseigne également le stylisme au Studio Berçot dont elle est diplômée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com