Damartex revoit ses objectifs à la baisse pour l’exercice 2017/18

Le troisième trimestre clos fin mars confirme la contraction des ventes constatées par Damartex sur la fin 2017, amenant le groupe propriétaire de la marque Damart à anticiper des baisses de résultat sur l’exercice, en marge de la politique d’optimisation des coûts mise en œuvre.


Damart

Damartex affiche sur la période janvier-mars un chiffre d’affaires de 187,2 millions d’euros, en recul de 8,7 % (-8,2 % à taux de change constant). Une chute qui porte à 596,1 millions d’euros le chiffre d’affaires sur neuf mois, en baisse de 2,1 % et de 1,4 % à taux de change constant.

« Le troisième trimestre a notamment été marqué par des conditions météorologiques très défavorables en Europe et par un environnement social compliqué en France et en Grande-Bretagne, explique la direction. L’attention médiatique sur le pouvoir d’achat a été forte, notamment du fait de la hausse de la CSG en France et du Brexit en Grande-Bretagne, ce qui a eu un effet sur les intentions d’achat des seniors. »

Sur neuf mois, l’activité textile du groupe a connu un recul de 4,8 % des ventes, à 462,8 millions d’euros, appuyé par la chute de 8,6 % connue au troisième trimestre. La marque Damart s’en tire cependant mieux, avec un recul de 1,5 % sur neuf mois et de 5,1 % au troisième trimestre. La situation est plus difficile pour Afibel, en chute de 20,6 % lors du dernier trimestre. Xandres tire pour sa part profit de son positionnement haut de gamme, avec une hausse de 11,6 % pour la période janvier-mars.

Sur son précédent exercice clos fin juin 2017, le groupe affichait un chiffre d’affaires de 774,9 millions d’euros, en progression de 8 % et 11,8 % à taux de change constant. De bons résultats attribués à l’intégration réussie des acquisitions au cours de l’exercice (Vivadia, Xandres, 3Pagen et Vitrine Magique).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER