×
Publicités
Publié le
25 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Damartex signe un premier trimestre stable, grâce à la bonne santé de Damart

Publié le
25 oct. 2021

Après avoir repris du poil de la bête sur son exercice annuel 2020/21, avec un chiffre d'affaires en hausse de 14,9%, Damartex signe un premier trimestre stable: ses ventes de juillet à septembre ont très légèrement augmenté, de l'ordre de 1,1% (-0,5% à taux de change constants). Elles s'établissent ainsi à 156,9 millions d'euros sur la période, durant laquelle le groupe nordiste affirme avoir recruté 414.600 nouveaux clients.


Collection automne-hiver 2021/22 - Damart


Ce bilan stable cache des disparités selon les pôles. Le département mode, qui réunit les marques Damart, Afibel et Xandres, a vu son chiffre d'affaires augmenter de 4,6% au premier trimestre (+3,2% à taux de change constants). C'est l'enseigne phare Damart qui tire cette croissance puisque ses ventes ont crû de 8,2%, "bénéficiant de son plan de transformation bien engagé dans tous les pays d’implantation", argumente l'entreprise.

Moins importante en termes de ventes, la marque de mode belge Xandres a tout de même connu une progression de 10,8% durant ces trois mois. En revanche, Afibel, qui a également débuté sa modernisation, a enregistré un repli de 2,7% et a pâti notamment de l'arrêt de son activité en Belgique.

Réunissant les actifs Coopers of Stortford et 3Pagen notamment, le pôle maison & lifestyle de Damartex s'affiche davantage en retrait. Ses ventes ont atteint 31,7 millions d'euros, soit un recul de 11,6% comparé à l'an dernier (-14% à taux de change constants). "En plus d’un effet de base défavorable, la performance du pôle est impactée par un effet de périmètre à la suite de l’arrêt de Delaby", signale l'entreprise, dont le pôle santé (Sédagyl, Santéol, MSanté) fait quant à lui part d'une croissance de 11,1% à 8,3 millions d'euros de chiffre d'affaires.   
 
Décrivant un contexte sanitaire "qui semble se stabiliser", le groupe Damartex entrevoit des signes positifs pour les mois à venir, mais continue d'évoquer une certaine prudence face "aux tensions sur les approvisionnements, ainsi que la hausse des prix du transport et des matières premières, qui pourraient impacter négativement l’activité et les résultats à venir".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com