×
6 625
Fashion Jobs
DAMART
Responsable E-Commerce - H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Controleur de Gestion (F/H)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Flagship Paris Champs Elysées - CDI
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rosny Sous Bois - CDI
CDI · ROSNY-SOUS-BOIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - la Défense - CDI
CDI · LA DÉFENSE
LFP EMPLOI MODE
Responsable d'Atelier de Sacoches à Courrier
CDI · DRANCY
LANVIN
Vip&PR Manager
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsables Contrôle de Gestion
CDI · PARIS
MORGAN PHILIPS EXECUTIVE SEARCH
Responsable Trafic et Acquisition F/H
CDI · PARIS
BLEU LIBELLULE
Animateur Régional F/H/n
CDI · PARIS
RETAIL CONSEIL
Chef (fe) de Projet Architecture Retail Luxe
CDI · PARIS
DEPECH'MODE PARIS
Responsable Paie et Adp Maison de Luxe
CDI · PARIS
PAGE PERSONNEL
Responsable Marketing et Communication - Lead Generation Manager H/F
CDI · GOMETZ-LE-CHÂTEL
GROUPE BEAUMANOIR
Controleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · SAINT-MALO
PRESCRIPTION LAB
Responsable Marketing et Business Développement E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
P.LAB BEAUTY
Chargé(e) de Développement Commercial - p.Lab Beauty
CDI · LEVALLOIS-PERRET
EMINENCE SAS
Chef de Projet E-CRM
CDI · AIMARGUES
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier
CDI · PARIS
AXENTIA
Responsable E-Commerce Paris
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Responsable Régional(e) Retail Nord, Paris ou Lille H/F
CDI · LILLE
KARA
Chef de Projet Événementiel Anglais H/F
CDI · PARIS
MARINE SERRE
Directeur(Ice) de Production & Qualité
CDI · PARIS
Par
AFP
Publié le
29 janv. 2010
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dans les showrooms parisiens, des acheteurs à l'affût de la tendance

Par
AFP
Publié le
29 janv. 2010

PARIS, 29 jan 2010 (AFP) - "Vous avez quels coloris? C'est du mérinos ou du cachemire? Il existe en version plus simple?": Dans les showrooms parisiens des créateurs, les acheteurs du monde entier viennent dénicher, au meilleur prix, les pièces qui figureront l'hiver prochain dans leurs magasins.


Sur le salon Prêt-à-Porter Paris. Photo : AFP.

"C'est un marathon. Nous avons au moins quatre rendez-vous par jour en showroom, sans compter les défilés", explique Mme Yi, venue choisir des cachemires et accessoires chez le styliste Lucien Pellat-Finet pour sa boutique à Taïwan.

Pendant les "Fashion week", certaines marques choisissent de présenter leurs collections sur cintres, solution moins coûteuse qu'un défilé et qui permet aux journalistes et aux acheteurs de toucher et de voir les vêtements de plus près.

Et Paris, pour beaucoup d'acheteurs, reste le centre du monde de la mode.

"Entre vêtements et accessoires, 90% de nos achats sont faits à Paris", reconnaît Joao Pedro Vasconcelos, propriétaire d'un magasin de mode masculine à Porto au Portugal. "Même si nous n'achetons pas forcément français".

Au salon de prêt-à-porter Tranoï, organisé quatre fois par ans à Paris, trois quarts des exposants sont étrangers, notamment du Japon, d'Italie ou d'Angleterre.

"Un jour ou l'autre, même Jean Paul Gaultier va disparaître. La saison des défilés est aussi l'occasion de découvrir de nouveaux créateurs tout juste sortis des écoles", souligne Thibault Briere qui prévoit l'ouverture d'une boutique à Zurich, dans le showroom improvisé du créateur Yohan Serfaty.

Les critères pour sélectionner une pièce? Le regard et l'essayage: "Je fonctionne à l'instinct. Je regarde les coutures, la façon dont le vêtement tient sur un cintre, c'est un bon signe", explique Romina Gilde Matos, directrice d'un magasin à Perth (Australie), venue avec un collègue.

"On connaît bien nos clients, on sait aussi ce qu'ils recherchent, ce qu'ils vont aimer... ou pas", ajoute-t-elle, en furetant dans la collection de vestes en cuir du créateur japonais Tatsuro Horikawa.

Dans un showroom minuscule situé au-dessus d'une galerie d'art, le jeune Barnabé Hardy se mue en VRP : vêtu de l'un de ses cardigans, il présente aux acheteurs une à une les pièces de sa collection.

"Vous vendez bien ce modèle?", demande Sébastien Roubaud, cofondateur de Studiohomme.com, une boutique en ligne de créateurs. Avant de demander: "Direct, le +price+ ?", la calculette à portée de main.

Barnabé Hardy, un ancien de chez Balenciaga, a lancé l'an dernier sa propre ligne de blousons en cuir et de fourrure. "Convaincre les acheteurs est un travail de longue haleine, entre les prises de contact et la visibilité dans la presse", explique-t-il.

Question budget, les acheteurs ne semblent pas affectés frontalement par la crise: "En fin de compte, la crise nous a donné de l'air. On négocie sur des bases plus saines", estime Sébastien Roubaud.

Côté créateurs, le nombre de pièces proposées à la vente s'est réduit pour se "concentrer sur l'essentiel", selon le directeur artistique d'U-NI-TY, Greg Gassa.

Par Karine ALBERTAZZI et Luiza DUARTE

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.