Dario Briegmann, Cognaq et Agathe Du Pressoir remportent le festival de Dinan

C’est sous la pluie bretonne que les douze créateurs en compétition lors du festival international des jeunes créateurs de mode de Dinan ont dévoilé au cours de deux défilés urbains et d’un défilé au théâtre des Jacobins les six silhouettes qu’ils ont imaginées pour l’occasion. Avec ses créations techniques (utilisant notamment des matières réfléchissantes à la lumière) qui exhalent une certaine féminité, l’Allemand Dario Briegmann a remporté le prix féminin tandis que les pièces à l’inspiration militaire du duo coréen Cognaq ont tapé dans l’œil du jury homme. La délicatesse des sous-vêtements d’Agathe Du Pressoir l’a quant à elle emporté sur le travail de ses concurrentes dans la section lingerie.
 
Les douze candidats en lice lors du festival de Dinan - Jean-Charles Devigne

Avec le prix femme, le jeune Dario Briegmann, 21 ans et étudiant en dernière année à Esmod, empoche notamment 4 000 euros et gagne un stand lors du salon Who’s Next. Pour lui remettre ce prix, Frank Sorbier, le président du jury, a laissé l’honneur à un concitoyen du créateur, Michael Scherpe, président de Messe Frankfurt France et l’un des partenaires principaux du festival international des jeunes créateurs de mode de Dinan. Leur nationalité commune n’a pas échappé à Michael Scherpe, qui n’a pas hésité à souligner qu’un autre Allemand s’illustrait dans la mode depuis des décennies désormais et a souhaité à Dario Briegmann le même destin auréolé de succès que celui de Karl Lagerfeld.
 
Dario Briegmann et l'une de ses 6 silhouettes - Jean-Charles Devigne

Hosik Yoo et Soohyun Park, les deux créateurs de Cognaq, ont quant à eux fait l’objet d’un consensus général. Les Coréens, inspirés par l’univers militaire, mettent au point des pièces élégantes à partir de moquette, de tapis ou encore rebrodées de galons en plexiglas dans lesquels ils incrustent de la dentelle. Le duo remporte notamment 4 000 euros et un stand au salon du Who’s Next.
 
Le duo Cognaq et l'une de ses 6 silhouettes - Jean-Charles Devigne

« Pour l’homme, le choix a été très rapide », explique Frank Sorbier, le président du jury. « Nous avons immédiatement été séduits par ces silhouettes rétro, inspirées des années 1940, mais revues et corrigées au goût d’aujourd’hui. Il y avait de la fantaisie, de la rigueur et ça restait masculin, ce qui nous a beaucoup plu. »
 
Pour la lingerie, le jury, qui avait pour marraine la danseuse Fauve Hautot, a choisi de distinguer la benjamine du festival, Agathe Du Pressoir. Avec ses pièces blanches et poétiques, inspirées par la Louisiane et l’image d’une femme oiseau, alter ego lumineux de Black Swan, elle a également été distinguée par le prix Eco-Conception TLC. Pour le premier prix, elle gagne 5 000 euros et le développement de la création d’une ligne de sous-vêtements avec la marque Allande Lingerie. La seconde récompense lui permet la réalisation d’une tenue écoresponsable grâce à Eco-TLC.
 
Agathe Du Pressoir et l'une de ses six silhouettes - Jean-Charles Devigne

Trois dernières récompenses ont été remises au cours du festival international des jeunes créateurs de mode de Dinan. La première, le prix Gavotte, qui donnait pour consigne de réaliser une silhouette « croustillante et élégante » à l’aide de dentelle fournie par la fédération française des dentelles et broderies, a été remise à la créatrice péruvienne Julia Belot pour sa robe noire conçue à base de Dentelle de Calais-Caudry offerte par la maison My Desseilles. La deuxième, le prix Avantex, a été donnée à Grégoire Willerval, jeune Français de 23 ans participant pour la deuxième fois au festival avec sa marque masculine, Eclort, qui mixe mode urbaine, sportswear et T-shirts à slogans aux punchlines ironiques.

Grégoire Willerval et l'une de ses six silhouettes siglées Eclort - Jean-Charles Devigne

Enfin, un prix coup de cœur a aussi été remis au lendemain du festival à la créatrice Armine Ohanyan pour ses créations masculines où transparences et géométrie sont les maîtres mots. Elle a notamment empoché 3 000 euros et défilera pendant le salon Texworld à Paris.

Pour découvrir l'ensemble de leurs créations, rendez-vous à la Joyce Gallery du 24 au 26 avril prochains, au 168, Galerie de Valois, dans le Ier arrondissement parisien.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterLingerieMode - DiversCréation
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER