×
Publié le
15 mars 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

De décembre à février, les ventes du groupe H&M ont reculé de 27%

Publié le
15 mars 2021

Retour aux affaires progressif pour H&M? Le groupe de mode scandinave a publié ses résultats du premier trimestre de l’exercice 2021: de début décembre à fin février, il a vu ses ventes reculer de 27% par rapport à la même période l’année précédente (-21% en monnaies locales), pour s’établir à 40,060 milliards de couronnes, soit 3,932 milliards d’euros.


Le magasin H&M du boulevard Haussmann à Paris - H&M


La firme suédoise explique cette chute par les restrictions sanitaires en vigueur dans de nombreux marchés: durant ces trois mois, jusqu’à 1.800 de ses 5.000 points de vente avaient le rideau baissé. Au cours du mois dernier, certains pays ont assoupli leurs mesures, mais, à la fin du trimestre, 1.300 de ses boutiques faisaient encore l’objet de fermetures.

Le propriétaire de H&M, Cos, Monki ou encore &Other stories se félicite de la bonne santé de ses ventes en ligne (sans les détailler), et de la réouverture de points de vente en Allemagne, qui constitue son premier marché au monde. Ainsi, du 1er au 13 mars, le groupe indique avoir enregistré un bond de ses ventes globales de l’ordre de 10% par rapport à la même période l’an dernier. Néanmoins, il faut avoir en tête que cette période coïncidait avec la déferlante Covid-19 et le début des confinements en Europe (notamment le 9 mars 2020 en Italie).


Evolution des ventes par trimestre depuis début 2020 - H&M


A ce jour, 900 magasins du groupe H&M sont toujours fermés au public, par exemple en France pour les unités situées dans les centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés (et de plus de 10.000 mètres carrés dans 23 départements). Un bilan plus détaillé de ce premier trimestre, qui indiquera notamment l’évolution du résultat net, sera publié par la société le 31 mars.

Sur l’ensemble de son exercice 2020, l'entreprise née en 1947 avait vu son chiffre d’affaires dévisser de 20% à 187 milliards de couronnes (18,36 milliards d’euros) et son bénéfice net divisé par dix. En 2021 est programmée la fermeture de 350 points de vente, pour une centaine d’ouvertures.

Soucieuse de tester de nouveaux modèles pour diversifier son portefeuille, la firme a lancé en décembre dernier un nouveau projet, Singular Society, qui commercialise à prix coûtant des produits mode et déco via le principe de l’abonnement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com