×
5 612
Fashion Jobs
KS BEAUTE
Chef de Secteur Expert / Responsable Des Ventes
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
8 mars 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Debenhams : Mike Ashley, patron de Sports Direct, prépare son putsch

Traduit par
Sonia BROYART
Publié le
8 mars 2019

L’annonce la semaine dernière des très faibles performances de Debenhams n’a pas vraiment plu à Sports Direct, son principal actionnaire. La direction de celui-ci a fait une déclaration ce jeudi disant qu’il souhaitait placer son propre directeur général, Mike Ashley, au conseil d'administration et éjecter dans le même temps un grand nombre des autres membres du board. L'appel lancé aux actionnaires entend mettre Mike Ashley à la tête de l'exécutif. Les tensions étaient grandissantes depuis plusieurs mois entre le patron charismatique du groupe de distribution et les dirigeants de Debenhams.


Mike Ashley - Reuters


C’est donc un véritable putsch qu'organise Mike Ashley. Mais avec le secteur du retail au Royaume-Uni devant faire face à des challenges fondamentaux, les difficultés rencontrées par les grands magasins et le Brexit au coin de la rue, l’inattendu pourrait bien se produire.

Sports Direct a déclaré qu’il avait « commissionné une réunion générale de Debenhams plc afin de placer M. Mike Ashley dans le conseil des directeurs de Debenhams et retirer tous les membres actuels du conseil d’administration de Debenhams (sauf Rachel Osborne devenue directrice en septembre 2018) ».

Il a aussi ajouté que Mike Ashley ne vise pas uniquement une place autour de la grande table. La suite du communiqué indique que s’il « intègre le conseil des directeurs de Debenhams durant cette phase critique pour l’entreprise, M. Ashley aura un rôle d'exécutif et se concentrera sur les affaires de Debenhams, en construisant un conseil et une équipe management solides ».

Il a également déclaré qu’il démissionnera de son poste actuel de CEO de Sports Direct et sera remplacé par Chris Wootton, l’actuel directeur financier adjoint de Sports Direct.

La direction de Debenhams n'a bien sûr que moyennement goûté l'offensive. Elle a livré ce vendredi matin un placide communiqué : « Tout actionnaire détenant plus de 5 % du capital souscrit a le droit de convoquer une assemblée des actionnaires. Le conseil s’est engagé avec Sports Direct et nos autres parties prenantes en ce qui concerne les options de restructuration de notre bilan et est déçu que Sports Direct ait pris cette mesure. Entre-temps, les discussions pour répondre à nos futurs besoins de financement ont bien avancé. »

Un propos très factuel et froid. Concrètement, avec Sports Direct détenant presque 30 % de la société et d’autres actionnaires ayant vu leurs investissements aller toujours plus vers le bas, les projets de Mike Ashley pourraient bien trouver le soutien nécessaire.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com