Debra Perelman, première femme nommée à la tête de Revlon

Revlon a annoncé mercredi la nomination au poste de PDG de Debra Perelman, qui devient la première femme à diriger le groupe de cosmétiques américain depuis sa création il y a 86 ans.


Debra Perelman, nouvelle PDG de Revlon - Photo: Linkedin

Debra Perelman, 44 ans, qui va prendre ses fonctions « immédiatement », était la directrice des opérations de la société, soit le numéro 2, et remplace Fabian Garcia démissionnaire en janvier après moins de deux ans comme PDG.

Elle est la fille de Ronald Perelman, président du conseil d'administration de Revlon depuis 1985, et a passé les vingt dernières années dans l'entreprise.

A Wall Street, cette nomination ne suscitait pas beaucoup d'enthousiasme: le titre plongeait de 7,43 % à 17,45 dollars vers 18h40 GMT.

Il revient désormais à Debra Perelman d'« accentuer les efforts de Revlon dans l'innovation technologique et de mettre en valeur son portefeuille de marques emblématiques tout en investissant dans le commerce en ligne considéré comme relais de croissance », est-il souligné dans le communiqué.

« Les cosmétiques sont l'une des industries affichant l'un des taux de croissance les plus rapides et dynamiques et il me tarde de travailler avec les équipes de Revlon pour amplifier notre stratégie et accélérer la croissance », a commenté la nouvelle patronne, citée dans le même document.

Sa nomination intervient au moment où le secteur des cosmétiques est confronté à la concurrence de jeunes marques, omniprésentes sur internet, qui séduisent particulièrement les « Millenials » (18-34 ans).

Au premier trimestre, Revlon a essuyé une perte nette de 90,3 millions de dollars, davantage que le déficit de 37,4 millions affiché à la même période en 2017. Les ventes ont elles reculé de 5,75 %, à 560,7 millions de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

CosmétiquesEsthétismeBien-êtreBeauté - DiversNominations
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER