×
Publicités
Par
AFP
Publié le
12 oct. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Débrayages dans des centres d'appels de La Redoute menacés d'externalisation

Par
AFP
Publié le
12 oct. 2007

LILLE, 12 oct 2007 (AFP) - Des débrayages ont entraîné un ralentissement de l'activité vendredi dans plusieurs centres d'appels de La Redoute, dont cinq doivent être transférés à la société Téléperformance, a-t-on appris de sources concordantes.


La Redoute Création 2007

"Il y a des débrayages dans les centres d'appels de Toulouse, Lyon, Nantes et Marseille, quatre centres dont l'externalisation est prévue, qui entraînent un ralentissement de l'activité", a déclaré à l'AFP une porte-parole de la direction, ajoutant que le mouvement était plus particulièrement suivi à Toulouse, Lyon et Nantes.

"A Lyon et Toulouse, il y a 100 % de grévistes", a de son côté déclaré Grégory Caron, du syndicat Sud-VPC, qui avait lancé l'appel à la grève pour vendredi et samedi. Selon M. Caron, des débrayages de quelques minutes toutes les heures ont également été organisés dans la plupart des neuf centres d'appels du groupe.

"Les salariés réclament la possibilité de choisir entre: rejoindre Téléperformance avec les meilleures mesures d'accompagnement; (ou) une porte de sortie pour les salariés qui ne veulent pas rejoindre Téléperformance", selon un communiqué de Sud-VPC.

La direction de La Redoute a présenté le 5 octobre lors d'un comité d'entreprise à Roubaix (Nord), un projet de transfert de cinq centres d'appels situés à Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse à la société Téléperformance.

La Redoute, qui a son siège social à Roubaix, appartient à Redcats, la société de vente à distance de PPR (Fnac, Conforama, Gucci..).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.