×
7 078
Fashion Jobs

Decathlon teste son point de vente du futur à Singapour

Publié le
today 7 févr. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Habituée à tester de nouvelles solutions retail pour mieux épouser les besoins des consommateurs, à l’instar de son container itinérant Mon P'tit Decat', l’enseigne nordiste vient de débuter une nouvelle expérimentation. Le 19 janvier, les portes d’un Decathlon Lab de 5 000 mètres carrés ont été ouvertes à Singapour. Et elles ne sont pas près de se refermer, puisque le point de vente est accessible aux clients 24h/24.


Vidéo de présentation du Decathlon Singapore Lab


Dans le quartier de Kallang, où se situe le stade national, la société française teste de nouvelles solutions dans ce qu’elle considère être un « lieu de rupture et d’innovation ». L’enseigne encourage tout d’abord la pratique physique puisque les terrains de sport attenants au magasin sont aussi accessibles jour et nuit, et offre des cours de sport et de fitness gratuits.

Côté services, Decathlon propose une livraison à domicile de tous ses articles (hors gros volumes) en deux heures. Un délai serré rendu possible par une organisation logistique nouvelle : les inventaires sont totalement automatisés grâce à la RFID. « La précision du stock est un point clé dans le commerce de détail aujourd’hui et cette solution améliorera considérablement notre efficacité et notre productivité », précise le distributeur nordiste. C’est le premier Decathlon au monde à utiliser cette technologie.


Le système de rails dispatchant les différentes commandes dans l'entrepôt du magasin. - Decathlon/Capture écran

 
De plus, l’entrepôt attenant à l’espace de vente possède un système d’acheminement par pochette, prélevant dans le stock et préparant l’expédition des achats effectués. Un circuit de rails aériens qui rappelle celui mis en place à Quai 30, le site logistique de La Redoute à Wattrelos. A Singapour, la livraison finale chez le consommateur est ensuite effectuée par un prestataire local. Le click & collect est également possible : le client qui passe commande en ligne verra son colis disponible en magasin dans un délai de deux heures également.

Exit les caisses traditionnelles tenues par un employé, les paiements s’effectuent en self check-out (libre-service). Ce magasin expérimente également les transactions digitales via une l'application mobile de l'enseigne. Les salariés du magasin se focalisent eux sur le conseil produit. Sur place, le client est clairement invité à tester les articles, via de petits espaces de pratique comme la possibilité par exemple d'essayer des chaussures de sport sur quatre types de sol (gazon, graviers…). En outre, les cabines sont équipées de miroirs connectés permettant d’obtenir plus d’informations sur les produits. Les visiteurs peuvent également effectuer un bilan de santé gratuit dans un espace laboratoire baptisé Active Health.


Chaque client passe lui-même à la caisse, tandis que la transaction s'effectue en ligne. - Decathlon/Capture écran


Enfin, l’aspect environnemental entre dans les expérimentations effectuées par le géant du sport, pesant 11 milliards d’euros de ventes annuelles : les murs extérieurs sont végétalisés et le toit plat du bâtiment est garni de panneaux solaires. Decathlon n’a pas communiqué sur le déploiement ultérieur de ce laboratoire retail, mais nul doute que les solutions qui donneront satisfaction seront dans le futur mises en œuvre au sein de son réseau mondial, qui se compose de 1 430 unités.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com