×
Publicités
Par
AFP
Publié le
11 oct. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Décès de l'ex-prostituée fondatrice de la griffe "Daspu" à Rio

Par
AFP
Publié le
11 oct. 2013

RIO DE JANEIRO, 11 oct 2013 (AFP) - Gabriela Leite, une ex-prostituée de Rio fondatrice de la griffe "Daspu" destinée à procurer des revenus réguliers aux travailleuses du sexe et à lutter contre les stigmates de la profession, est décédée jeudi d'un cancer à l'âge de 62 ans.

La première collection de "Daspu" - dont le nom était à la fois un pied de nez à Daslu, le grand magasin le plus luxueux du Brésil située à Sao Paulo, et un jeu de mots avec "das putas" (des putes) - avait été lancée en 2006. Au fil des années, ses défilés de mode peu conventionnels avaient attiré la presse internationale. Les mannequins étaient toutes des prostituées affichant leurs formes et les défilés organisés sur la place Tiradentes, située en plein cœur de Rio où travaillaient beaucoup d'entre elles.

Gabriela Leite est décédée à l'âge de 62 ans (DR)

"Les plus jeunes, qui gagnent encore leur vie sur le trottoir, pourront arrondir leurs fins de mois en défilant comme mannequins. Pour les plus vieilles, la confection et la vente des modèles seront leur seule source de revenus", avait déclaré à l'époque à l'AFP Gabriela Leite. "Daspu balaye les préjugés. C'est la voie ouverte pour la putain citoyenne", n'avait-elle de cesse de répéter. Les bénéfices réalisés par les ventes de la griffe étaient réinvestis dans des actions de prévention contre les maladies sexuellement transmissibles.

Elle qui avait abandonné l'université pour le trottoir vers 21 ans afin de "faire sa révolution personnelle car elle était trop timide", estimait que la prostitution est une profession comme une autre "mais que son mauvais côté est la discrimination".

En 1987 elle avait organisé la première rencontre nationale de prostituées et en 1992 fondé l'Organisation non gouvernementale de prévention du sida et de défense des droits des prostituées DAVIDA, qui s'occupait de 4.500 femmes dans l'État de Rio.

En 2009, elle avait publié un livre "Fille, mère, grand-mère et pute" qui avait été adapté au théâtre. En 2010, elle s'était portée candidate pour les Verts aux législatives, sous le slogan "Puta Deputada", qui signifie à la fois "Pute Députée" et "Sacrée Députée" mais n'avait pas été élue. Elle promettait de "poursuivre sa lutte pour les droits des prostituées", rappelant qu'en 2003, elle avait déjà présenté un projet de loi pour réglementer la profession.

Une des dernières collections de Daspu "Football collection" visait la Coupe du monde de football en 2014 au Brésil: une collection de tee-shirts vert et jaune, aux couleurs du Brésil, avec des phrases imprimées à double sens et forte connotation sexuelle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.