×
Publicités
Par
AFP
Publié le
2 janv. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Décès du champion olympique de ski Jean Vuarnet

Par
AFP
Publié le
2 janv. 2017

Grenoble (AFP) – Le skieur français Jean Vuarnet, champion olympique de descente et qui a donné son nom à une célèbre marque de lunettes de soleil, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à Sallanches (Haute-Savoie) à 83 ans, des suites d’un accident vasculaire cérébral, a indiqué sa famille dans un communiqué.


Jean Vuarnet lors des Jeux olympiques d'hiver en 1960 à Squaw Valley, aux États-Unis - AFP

Né le 18 janvier 1933 à Tunis, alors protectorat français, le skieur du Grenoble Université Club a marqué de son empreinte l’histoire du ski mondial le 22 février 1960 lors des Jeux d’hiver de Squaw Valley (États-Unis) en étant le premier champion olympique sacré sur des skis métalliques.

Il avait également cette année-là surpris l’ensemble des athlètes et des suiveurs de la compétition en évoluant sur la piste dans une position de recherche de vitesse jusqu’alors inédite – dite « de l’œuf » – qu’il avait mise au point avec son entraîneur de l’époque, Georges Joubert.

Lors de sa course, Vuarnet porte des lunettes de soleil particulières. Il s'agit de verres "Skilynx", permettant de mieux voir les reliefs et les profondeurs de champs. L'année suivante, l'un des opticiens à l'origine de cette innovation, Roger Pouilloux, propose au skieur de donner son nom aux lunettes. La marque de lunettes de soleil Vuarnet, qui appartient aujourd'hui au fonds d'investissement britannique Neo Capital, était créée.

En 1960, trois ans après avoir contribué au lancement de cette  marque de lunettes de soleil et de masques de ski portant son nom, il fut à l’origine de la création de la station de ski d’Avoriaz, en Haute-Savoie. Puis, en 1964, du domaine skiable des « Portes du soleil », qui regroupe 12 stations de ski entre la France et la Suisse. Il a lancé également une ligne d'accessoires et de vêtements de ski.

Par la suite, le champion officia comme directeur technique du ski alpin italien de 1968 à 1972, puis comme vice-président de la Fédération française de ski (FFS) de 1972 à 1974. 

Outre l’or olympique, Jean Vuarnet a remporté un titre champion de France universitaire en 1951 et 7 titres de champion de France en descente, slalom géant ou combiné durant sa carrière. Il a également été médaillé de bronze en 1958 en descente aux championnats du monde de Bad Gastein, en Autriche.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.