×
Publicités
Par
AFP
Publié le
12 janv. 2008
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Décès du maître-coiffeur Alexandre de Paris, inventeur de la "haute coiffure"

Par
AFP
Publié le
12 janv. 2008

PARIS, 12 jan 2008 (AFP) - Le maître-coiffeur, Alexandre de Paris, de son vrai Louis Alexandre Raimon, l'un des fondateurs de la "haute coiffure", est décédé à l'âge de 85 ans, a annoncé samedi 12 janvier sa famille dans le Carnet du Figaro sans préciser la date et le lieu du décès.


Alexandre de Paris en avril 1972 - Photo : AFP

Né en septembre 1922 à Saint-Tropez (Var) où il a été inhumé dans l'intimité familiale, Alexandre de Paris avait inventé en 1946 le concept du chignon artistique. Il comptait depuis parmi les maîtres-coiffeurs les plus célèbres du monde et était devenu un symbole de l'élégance française, au même titre que les grands couturiers pour qui il a travaillé (Chanel, Grès, Yves Saint Laurent, Hubert de Givenchy, Balmain, Gaultier, Mugler.).

Récompensé par deux " Oscars de la Mode " en 1963 et 1969, Alexandre de Paris, chevalier de la Légion d'honneur et des Arts et Lettres, a présidé la fédération mondiale de la coiffure de 1978 à 1993. Il était président d'honneur du Syndicat de la Haute-coiffure française.

En 1994, la mode parisienne lui avait rendu un vibrant hommage en lui décernant un "Dé d'or" d'honneur.

Surnommé le "prince de la coiffure", Louis Alexandre Raimon était entré en apprentissage en 1938 dans un salon de coiffure de Cannes (Alpes-Maritimes). En 1946, il gagne ses lettres de noblesse en réalisant la coiffure de mariage de la Bégum Aga Khan. Il devient aussitôt le coiffeur du gotha international. Jean Cocteau, l'un de ses amis, lui dessine son logo pour l'ouverture de son premier salon parisien en 1957, rue du Faubourg Saint-Honoré.


Karl Lagerfeld (gauche) et Alexandre de Paris, s'affairent autour d'un mannequin, avant un défilé de mode le 24 janvier 1983 - Photo : AFP

La duchesse de Windsor et la comtesse de Paris comptent aussi parmi ses premières clientes célèbres avec Audrey Hepburn, Lauren Bacall, Liza Minelli, Shirley Maclaine, Greta Garbo, Maria Callas, Arletty, Michèle Morgan, Romy Schneider.

Hollywood tombe ainsi rapidement sous le charme et le talent du coiffeur français : il crée pour Elizabeth Taylor la coiffure légendaire qu'elle portait dans le film "Cléopâtre". Pour un dîner d'Etat à Versailles en 1961, il parsème de diamants le chignon de Jackie Kennedy.

Alexandre de Paris, qui a créé aussi des coiffures pour l'Opéra de Paris et la Comédie Française, a publié deux autobiographies : "Sous le casque d'Alexandre" (Presses de la cité) et "Mon destin animé " (éditions Boucoiran).

En 1990, Alexandre de Paris, alors âgé de 78 ans, avait désigné le coiffeur Michel Dervyn pour lui succéder.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.