×
Publicités

Deckers : croissance annuelle de 45 % pour Hoka One One

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 24 mai 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En lançant il y a 10 ans depuis Annecy Hoka One One sur le marché du trail running, Jean-Luc Diard et Nicolas Mermoud n'envisageaient certainement pas un tel succès. La marque, reprise en 2013 par le groupe américain Deckers, frôle au dernier exercice les 200 millions d'euros de ventes. Si bien qu'elle devient un moteur du spécialiste américain de la chaussure, basé à Goleta, en Californie. Le groupe Deckers Brands a annoncé jeudi un chiffre d'affaires annuel record de plus de 2 milliards de dollars en 2019, avec une croissance particulièrement forte pour sa marque de chaussures de sport Hoka One One.
 

La marque Hoka One One a connu un exercice 2019 particulièrement florissant - Instagram: @hokaoneone

 
Au cours de l'exercice clôturé le 31 mars 2019, Deckers a réalisé un chiffre d'affaires net de 2,02 milliards de dollars (1,81 milliard d'euros), en hausse de 6,2 % (5,8 % à taux de change constants), contre 1,90 milliard l'année précédente. On peut attribuer cette progression à l'augmentation impressionnante des ventes de la marque Hoka One One (+45,4 %), dont les revenus ont atteint 223,1 millions de dollars (199,3 millions d'euros).

Ugg et Teva ont également enregistré des hausses, certes plus modestes, de leurs ventes annuelles, affichant des croissances respectives de 1,7 %, à 1,533 milliard de dollars (1,370 milliard d'euros), et de 2,9 %, à 137,4 millions (122,8 millions d'euros). En revanche, Sanuk, la marque de chaussures décontractées de Deckers, s'en est beaucoup moins bien tirée, ses ventes ayant chuté de 9,1 %, à 82,6 millions de dollars (73,8 millions d'euros).

Le groupe a enregistré une croissance dans ses différentes zones géographiques tout au long de l'exercice, mais son réseau de vente en gros s'est nettement mieux comporté que son activité de vente directe au consommateur, le premier enregistrant une hausse de 9,9 % des ventes, tandis que la seconde a enregistré une baisse de 0,1 %.

Le bénéfice net engrangé sur l'exercice a atteint 264,31 millions de dollars (236,21 millions d'euros, soit 8,84 dollars par action après dilution), contre 114,39 millions de dollars (102,25 millions d'euros, soit 3,58 dollars) pour l'exercice 2018.

Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires de Deckers a diminué de 1,6 % (1,3 % à taux de change constants), à 394,1 millions de dollars (352,3 millions d'euros), contre 400,7 millions de dollars (358,2 millions d'euros) au quatrième trimestre de l'exercice précédent.

Là aussi, Hoka One One s'est bien comportée, avec un chiffre d'affaires de 67,1 millions de dollars (59,9 millions d'euros), en hausse de 33,2 % par rapport au quatrième trimestre de l'exercice précédent. Ugg (-7,2 %), Teva (-3,8 %) et Sanuk ont tous enregistré des baisses de chiffre d'affaires, Sanuk subissant une baisse notable de 11,7 %.

D'un point de vue géographique, les ventes ont été mitigées : le chiffre d'affaires net trimestriel de la société américaine a augmenté de 1,2 %, à 252,0 millions de dollars (225,2 millions d'euros), sur son marché intérieur, tandis que ses ventes internationales ont chuté de 6,3 %, à 142,1 millions (127,0 millions d'euros). 

Là encore, le commerce de gros a dépassé les ventes directes au consommateur, affichant une hausse de 6,4 % des ventes, tandis que la vente au détail a enregistré une baisse de 11,8 %, ainsi qu'une baisse de 0,5 % des ventes comparables.

Le bénéfice net trimestriel a atteint 23,97 millions de dollars (21,42 millions d'euros, ou 0,82 dollar par action diluée), contre 20,62 millions de dollars (18,43 millions d'euros, ou 0,66 par action diluée) pour la même période de l'exercice précédent.
 
« L'exercice 2019 a été couronné de succès pour le groupe Deckers, qui a dépassé le cap des 2 milliards de dollars de chiffre d'affaires et ce avec des niveaux exceptionnels de rentabilité, tout en atteignant nos objectifs à long terme un an plus tôt que prévu », se réjouit Dave Powers, PDG de Deckers, dans un communiqué. « Au fur et à mesure de la mise en application de notre plan stratégique, nous continuerons de mettre l'accent sur le positionnement de nos marques, en améliorant notre relation avec la clientèle, en continuant à offrir des solutions novatrices et en renforçant notre notoriété et notre force de frappe sur les marchés mondiaux. »

Pour l'exercice 2020, Deckers s'attend à des ventes nettes annuelles de l'ordre de 2,095 à 2,120 milliards de dollars (de 1,872 à 1,894 milliard d'euros). Au cours du premier trimestre, les ventes devraient se situer entre 250,0 et 260,0 millions de dollars (entre 223,4 et 232,6 millions d'euros).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com