×
Publicités
Publié le
11 mai 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Déconfinement : les bailleurs demandent l'ouverture des centres commerciaux franciliens

Publié le
11 mai 2020

Matignon annonçait le 7 mai que les centres commerciaux franciliens de plus de 40 000 mètres carrés resteraient fermés durant le confinement. Une mesure laissée à la discrétion des préfets dans les autres régions et que regrette le Conseil national des centres commerciaux (CNCC), qui pointe ce qu'est, selon lui, l'incohérence de cette exclusion. 


Westfield Les Quatre Temps (92) - URW


"Les centres commerciaux, notamment les plus vastes d’entre eux sont les mieux équipés humainement et techniquement pour mettre en œuvre les mesures barrières nécessaires (information du public, régulation des flux, nettoyage rigoureux et fréquent, climatisation avec de l’air frais non recyclé) afin de garantir aux consommateurs une sécurité sanitaire optimale", indique ainsi le CNCC dans un communiqué du 11 mai, qui évoque pour preuve les chiffres de la distribution alimentaire en France et dans les pays étrangers, où les grands sites ont affiché une moindre densité de clientèle que les autres espaces de commerce.

L'instance représentative des bailleurs évoque en outre le risque d'un report de la fréquentation de ces grands centres franciliens vers des zones commerciales plus réduites mais, elles, ouvertes au public. Des sites bien en mal d'appliquer les mêmes contrôles sanitaires que les malls tricolores. Est en outre évoqué le prolongement de chômage partiel que ces fermetures occasionnent pour les centres commerciaux, et leurs enseignes locataires. "En conséquence, le CNCC demande au gouvernement de réexaminer de façon hebdomadaire et non discriminante la situation des grands centres commerciaux principalement franciliens qui constituent plus d’un quart de l’activité de la filière, ses adhérents (bailleurs, locataires et prestataires) étant dans une situation économique critique après deux mois de fermeture" indique le Conseil.

A la fermeture des grands centres franciliens s'ajoute la fermeture possible des centres commerciaux régionaux de plus de 40 000 mètres carrés. Fermetures pour lesquelles tout pouvoir a été donné aux préfets. Sur les 835 centres commerciaux français, la mesure concernerait 13 %, en superficie, du parc, soit une soixantaine d'unités.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com