Défilé de créateurs africains à Paris

PARIS, 24 mai 2006 (AFP) - Huit créateurs sénégalais ont présenté leurs vêtements et bijoux lors d'un défilé de mode mardi soir à Paris, en présence du président du Sénégal Abdoulaye Wade et du ministre français de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres.


Créations sénégalaises lors du défilé "Black is beautiful" le 23 mai à Paris
Photo : Joël Saget/AFP

Destiné à montrer que "l'Afrique n'est pas le continent de la mendicité" et que "la mode est un vecteur de développement potentiel", le défilé, intitulé "Black is beautiful", a permis d'applaudir les créations des stylistes Claire Kane, Xuly.Bët, Collé Sow Ardo, Mike Sylla, Sadiya Guèye, Mame Faguèye Bâ ainsi que les bijoux de Marie-José Crespin et de Mickael Kra.

Claire Kane, Sénégalaise d'origine française, a proposé notamment une veste longue bleu ciel imprimée de tampons portant l'inscription "visas", une jupe entravée noire, accompagné d'une veste blanche, les deux pièces parsemées du mot "noir", en lettres blanches ou noires, une robe longue rouge parcourue verticalement de zébrures blanches comme un relevé sismique.

Chez Xuly.Bët, dont le créateur sénégalo-malien est établi à Paris, les femmes se déhanchent en mini-jupe et blouson aux imprimés colorés, en robe violine à fleurs blanches, moulées dans un pantalon doré, en agitant nonchalamment leur éventail.

Collé Sow Ardo joue les découpes asymétriques, avec de longues robes graphiques noires et blanches, et les contrastes de couleurs, en associant par exemple un manteau rose à une jupe jaune accompagnée d'un bustier multicolore.

Mike Sylla travaille le cuir et le daim, en peignant des visages peuls au dos d'une veste ou d'un mainteau, et des motifs géométriques dorés ou bronze sur des jupes longues.

Sadiya Guèye dessine des silhouettes délicates, en longue robe fluide bleu électrique au bustier brodé d'argent, en spectaculaire robe longue aux allures d'arbre dont les branches s'élèvent au-dessus des épaules, en souple robe jaune citron accompagnée d'une étole rose fuschia.

Mame Faguèye Bâ privilégie les jupes de cuir lacées sur le côté, les bustiers de cuir noir lacés sur un chemisier, les jupes de cuir longues à panneaux, les chapeaux spectaculaires, bouillonnement de tulle crème, jaune orange ou chocolat.

Le défilé a été très applaudi par le public qui comptait notamment dans ses rangs l'ancien ministre français Alain Madelin et le couturier Hubert de Givenchy.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER