×
5 686
Fashion Jobs
Publicités

Défilé Homme : après Londres et Milan, Paris prend le relais

Publié le
today 22 juin 2015
Temps de lecture
access_time 4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Après Londres et Milan, le témoin passe à la capitale française. Paris dévoile à partir de ce mercredi 24 juin et jusqu’au dimanche 28 ses collections masculines de prêt-à-porter pour le printemps-été 2016. Au calendrier, 49 marques contre 51 en janvier dernier, ainsi qu’une quinzaine de présentations sur rendez-vous.

Christian Dior, automne-hiver 2015-16 - PixelFormula


Valentino, Rick Owens, Louis Vuitton, Yohji Yamamoto, Givenchy, Kenzo, Dior Homme, Hermès, Lanvin et Saint Laurent seront notamment de la partie, partageant l’affiche avec talents émergents et autres stars montantes de la mode, tandis que cinq défections sont à enregistrer aussi bien parmi les marques déjà connues que les jeunes stylistes.

A commencer par Damir Doma, qui quitte Paris, où il défilait depuis 2007. Le designer d’origine croate, dont la société française a été mise en redressement judiciaire le 30 avril, a transféré son studio à Milan, où il a défilé pour la première fois lundi 22 juin.

Autre absent notoire, le créateur belge Kris Van Assche, qui a annoncé en mai dernier vouloir mettre un terme à sa propre ligne de prêt-à-porter masculin, car « les temps sont durs pour les labels indépendants ». Il sera présent toutefois, comme les saisons passées, aux manettes de Dior Homme.

Cerruti, également, est aux abonnés absents cette saison, suite au départ de son directeur artistique Aldo Maria Camillo. Le label japonais Miharayasuhiro, qui figurait au calendrier parisien en janvier, ne figure plus non plus dans le programme de juin.

Le dernier défilé de Kris Van Assche en janvier 2015, à Paris - PixelFormula


Quant au créateur allemand Tillmann Lauterbach, qui avait annulé son show au dernier moment en janvier dernier, il ne réintègre pas le calendrier cette saison, tout comme Carven Homme. La marque, dont le nouveau directeur artistique pour le menswear est Barnabé Hardy, avait fait l’impasse elle aussi en janvier. Elle saute à nouveau son tour en juin.

Ces défections seront contrebalancées toutefois par l’arrivée de grands noms dans le calendrier, tel Balmain qui fera défiler à Paris pour la première fois sa collection masculine. Le menswear de la marque de luxe dessinée avec succès par Olivier Rousteing débarque sur les podiums parisiens le 27 juin. Autant dire que tous les regards seront tournés vers ce défilé, programmé à Hôtel Potocki, avenue de Friedland, à 17h.

Parmi les jeunes labels, qui piaffent pour jouer dans la cour des grands, la marque Strateas Carlucci défilera pour la première fois à Paris le 24 juin. Peu connu en France, ce label australien, fondé par Peter Strateas et Mario-Luca Carlucci, a obtenu de multiples récompenses dans le monde de la mode au cours des dernières années.

Un look de Strateas Carlucci qui débute sur les podiums parisiens cette saison


Autre baptême, celui de Hood by Air, qui fera ses débuts sur les podiums parisiens le 28 juin. Révélée en marge des fashion weeks de New York, il y a déjà quelques saisons, cette griffe urbaine sport, mâtinée d’avant-garde en provenance de Brooklyn, est adulée aux Etats-Unis par les célébrités, notamment dans le monde du hip-hop, avec une forte présence sur les réseaux sociaux.

Déjà présente en Europe, elle y est en quête de la même notoriété. Hood by Air a en effet déjà participé à la semaine de la mode parisienne avec une présentation. En janvier dernier, elle a aussi défilé en Italie, où elle est désormais fabriquée, comme invitée spéciale au Pitti Uomo.

Par ailleurs, les projecteurs seront braqués sur la collection masculine de Maison Margiela, dessinée par John Galliano, dont le travail n’a encore jamais été vu sur le menswear.
 
Autre retour à signaler, la marque de prêt-à-porter John Galliano, qui n’appartient plus au styliste (le label est détenu par Christian Dior Couture et dessiné par son ex-bras droit, Bill Gaytten). Le label est en pleine relance et sa nouvelle collection sera dévoilée au cours d’une présentation le 25 juin à la Galerie Particulière, 16 rue du Perche.
 

Après avoir défilé au Pitti Uomo en janvier (photo), Hood by Air débarque à Paris cette saison - Pitti Immagine


Autre nouveauté, la présence de l’Allemand Tom Rebl, installé à Milan depuis 2008. Après deux saisons sur les podiums italiens, le styliste quitte la capitale lombarde pour se transférer à Paris en vue de donner un coup de pouce à son internationalisation. Il a prévu d’y dévoiler sa nouvelle collection à travers une présentation et un showroom temporaire.

Enfin, parmi les petits jeunes qui montent, l’on retrouvera le label menswear français Etudes Studio et le collectif parisien Andrea Crews, qui ont débarqué au calendrier officiel de l’homme il y a tout juste un an, en juin 2014. Tiennent également toujours le cap Sacai, Officine Generale, fondé en 2012 par Pierre Mahéo, et Umit Benan, qui comptabilisent cette saison leur quatrième apparition parisienne.

Fait partie également du calendrier de la Fashion week parisienne, le tailleur Cifonelli, qui a débarqué sur les podiums en janvier.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com