Défilés Homme : les tendances de l’automne-hiver 2019-20

Les collections de mode masculine pour l’automne-hiver 2019-20, qui viennent d’être présentées à Londres, Florence, Milan et Paris, ont mis en avant notamment dix grandes tendances, marquant le retour d’un certaine élégance plus classique, mais pas moins ultra-contemporaine, tandis que le streetwear lâche son emprise et se fait plus sophistiqué.

1) Le costume classique


Dries Van Noten, automne-hiver 2019-20 - © PixelFormula

Le costume dans toute sa splendeur opère son grand retour sur le devant de la scène. A l’image de la collection Celine, qui a clôturé le marathon de la mode masculine avec ce grand classique démultiplié. S’il n’avait jamais totalement disparu, cet élément clé du vestiaire masculin s’impose désormais dans quasiment toutes les collections, comme si l’homme avait besoin de se rassurer et de prendre les distances après l’overdose de street et sportswear des saisons passées.

Revisité, réinterprété, réinventé, il est décliné de toutes les manières pour devenir une pièce ultra-cool. Y compris sous forme de robe chez Thom Browne ! Mais c’est le modèle le plus traditionnel, avec le blazer croisé et le pantalon à pinces et/ou le baggy XXL, qui a le plus inspiré les couturiers, du costume trois pièces (Daks, Dolce & Gabbana) au costume à rayures de banquier, vu partout, sans oublier les innombrables costumes taillés dans les tissus symboles du menswear (prince-de-galles, chevrons, carreaux et autres laines grises et sombres). 

2) Le pantalon extra long


Marni, automne-hiver 2019-20 - © PixelFormula

Tout comme la veste, qui continue de s’allonger et de s’élargir avec une carrure à l’allure exagérée, le pantalon aussi prend de l’ampleur. Parmi les innombrables modèles de pantalons vus sur les podiums, celui ample avec un petit air vintage années 1940 s’impose dans la garde-robe masculine. Sa caractéristique ? En plus d’être très confortable, il s’étire à l’infini, retombant et dégoulinant en plusieurs vagues de tissu sur le pied avec un effet accordéon à la cheville. Tous l’ont adopté, des grandes griffes telles que Dior ou Louis Vuitton aux noms les plus émergents de la scène fashion, souvent dans des déclinaisons baggy démesuré.
 
3) Sens dessus dessous


Prada, automne/hiver 2019-20 - © PixelFormula

Ce retour à une nouvelle élégance plus sobre et classique est dédramatisé par une attitude nonchalante naturelle, où l’imperfection est le vrai signe de style. Les créateurs se sont ainsi appliqués à recomposer la silhouette en y insufflant un zeste de fantaisie. Ainsi, le pull-over s’endosse par-dessus la veste ou la doudoune (Prada, Marni, Dsquared2, Y/Project, CMMN SWDN), la veste s’enfile sur le manteau ou sous la chemise (OAMC, Beyond Closet, Wooyoungmi notamment), tandis que vestes, chemises et autres cardigans se portent en double et se boutonnent distraitement l’un sur l’autre (Marni, Bed J. W. Ford, Acne Studios).

4) Chic montagnard


White Mountaineering, automne-hiver 2019-20 - © PixelFormula

Maxi-écharpes et bonnets de laine, chandails à col roulé épais, pull-overs jacquards avec leurs typiques motifs alpestres ou nordiques, chemises en laine à gros carreaux de bûcheron, surpantalons de ski, doudounes oversized pour affronter les grandes intempéries... Sans oublier les chaussures de randonnée à lacets rouges avec leur épaisse semelle crantée, vues à peu près partout.

Le look de montagnard sera du plus grand chic l’hiver prochain, comme l’a illustré surtout le japonais White Mountaineering, adepte depuis toujours de ce style. Un thème facile à décliner, entre le skieur fêtard de Dsquared2 ou de Walter Van Beirendonck en Moon Boots et combinaison moulante multicolore, le style gentleman à la Emporio Armani, le grimpeur des grandes cimes (Juun. J, Takahiromiyashita The Soloist, Les hommes), le randonneur (Philipp Plein, Undercover, Kenzo, etc.)
 
5) Guerrier


Takahiromiyashita The Soloist, automne-hiver 2019-20 - © PixelFormula

Dans un monde hostile et instable, l’homme a plus que jamais besoin de se protéger et de se façonner une cuirasse pour affronter les adversités extérieures. Cette tendance « carapace », entrevue les dernières saisons, s’accentue. En particulier au niveau de la tête, masquée ou surprotégée par des couvre-chefs enveloppants ou menaçants. Ainsi, chez Jil Sander, le chapeau bombé fait penser à un casque militaire de la Première Guerre Mondiale.

Off-white adopte un casque de footballeur, Juun. J un casque-doudoune. Chez Vetements ou Andrea Crews, le visage des mannequins disparaît derrière une cagoule. Sankuanz mise sur des gants de motard, tout comme Dior, qui ajoute à la panoplie le gilet pare-balle. Les guerriers de A Cold Wall sont carrément retranchés derrière une structure en plastique rigide transparent. Et chez Loewe, les hommes chaussent de gigantesques cuissardes.

6) Effet peluche


Vetements, automne-hiver 2019-20 - © PixelFormula

La douceur s’installe pourtant en force dans les collections masculines pour contrebalancer cette allure virile. Cela passe par les couleurs claires et lumineuses, avec une percée du rose pâle, qui côtoient les sempiternels noir, bleu marine et gris, ou à travers des matières douillettes dans un vrai esprit cocooning. A ce titre, la tendance peluche explose, portée par l’avancée de l’écofourrure. On la trouve dans toutes sortes de pièces outerwear, comme vestes, gilets, blousons et autres manteaux en laine bouclée, mais aussi à travers sweaters et polaires.

7) Bicolore


Fendi, automne-hiver 2019-20 - © PixelFormula

Ce n’est pas une révolution, mais dans le paysage actuel d’une mode toujours plus hybride, le « deux en un » reprend du galon. La veste ou le pantalon, confectionnés d’une couleur ou d’une matière d’un côté et d’une autre de l’autre côté, a séduit plus d’un designer et pas des moindres : Fendi, Off-White, Balmain, Juun. J, Angus Chiang, Rick Owens, Henrik Vibskov entre autres.

8) La veste blazer en cuir


Celine, automne-hiver 2019-20 - © PixelFormula

Au même titre que la doudoune, le blouson, la parka ou la veste en peau retournée les dernières saisons, la veste blazer en cuir noir rejoint la liste des pièces incontournables que l’homme devra posséder dans sa garde-robe de l’automne-hiver 2019-2020. Cette pièce à l’allure vintage, qui nous remémore le cinéma en noir et blanc, redevient un classique de la mode masculine. Le cuir garde par ailleurs le vent en poupe avec, en particulier, une grande offre de pantalons en peau proposés dans toutes les couleurs.
 
9) La robe


Craig Green, automne-hiver 2019-20 - © PixelFormula

La robe maxi pour homme s’insinue dans bon nombre de collections, l’air de rien, sous les formes les plus inattendues. Un long tablier chez Facetasm, une robe plissée en soie chez Louis Vuitton, en maxi-poncho à franges chez Acne Studios. Sans oublier les tuniques à l'esprit monacal :  en coton noir chez Pronounce, à carreaux chez Craig Green, en maille chez Sean Suen et Boris Bidjan Saberi, robe tricot ou sweat djellaba chez Loewe. La palme du modèle le plus sophistiqué revient à Thom Browne avec ses robes patchwork confectionnées à partir des vêtements typiques du dressing masculin.

10) Rouge et noir


Juun.J, automne-hiver 2019-20 - DR

L’hiver prochain, les hommes s’habilleront en rouge et noir. Que ce soit pour sortir le soir dans un somptueux manteaux en cachemire rouge avec un col en fourrure noire (Dolce & Gabbana), se balader en ville en chandail et grande écharpe coquelicot et jean noir (Ami) ou affronter les grands froids dans une doudoune oversized couleur feu et des pantalons sportifs en nylon noir (Juun. J). Cette association, somme toute assez classique, a inspiré de multiples marques d’une capitale à l’autre de la mode, suivant le filon, encore très fort, du tartan anglais à gros carreaux rouges et noirs qui a envahi les podiums cette saison.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversLuxe - Prêt-à-porterLuxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER