×
5 615
Fashion Jobs
PRINTEMPS
Responsable Acquisition et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
Publicités
Publié le
29 févr. 2016
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés femme à Milan : une semaine brillante

Publié le
29 févr. 2016

« Six jours, c’est trop court pour le programme dense que nous avons présenté cette saison ! Nous avons aidé en particulier de nombreux jeunes. Les acheteurs ont beaucoup apprécié la diversité et la qualité de l’offre », se réjouit le président de la Chambre de la Mode italienne (CNMI), Carlo Capasa, en évoquant « un très bon bilan du point de vue de l’image, de l’organisation et de l’affluence avec une forte progression des acheteurs japonais et coréens ».

DSquared2 - Fall-Winter2016 - Womenswear - Milan - © PixelFormula


Depuis 2009, Milan n’avait pas connu une participation aussi élevée avec 182 collections figurant dans le calendrier officiel, sans compter les innombrables présentations et défilés en off. Autre motif d’orgueil pour la mode italienne, la cohésion retrouvée entre les organes et associations réunissant tous les acteurs de l’industrie du textile, des accessoires et de l’habillement.

La Fashion Week Femme de Milan pour l’automne-hiver 2016-17 a ainsi été inaugurée pour la première fois de son histoire par le chef du gouvernement, Matteo Renzi, et s’achève avec la publication du premier document dédié au développement durable, qui a été présenté au cours de la soirée de clôture lundi soir. Ce texte, qui sera distribué à toutes les entreprises du secteur, liste plus de 350 substances chimiques à éliminer au terme du processus de production en raison de leur potentiel toxique et de leur impact nuisible sur l’environnement.

« Cela a été une excellente semaine après une semaine new-yorkaise décevante. Nous avons pu voir un grand travail effectué sur les collections et une amélioration du produit avec un renouvellement créatif exprimant au mieux l’excellence de l’italianité », résume Riccardo Grassi, propriétaire d’un des plus grands showrooms de Milan.

D’un défilé à l’autre, on notait notamment la présence importante de Chinois. Non seulement des acheteurs, mais aussi des journalistes, des blogueurs et des fans attendant avec impatience les top-modèles asiatiques du moment à la sortie des shows.

Dans l'ensemble, les collections ont semblé vouloir rassurer la femme… et le marché ! Les stylistes ont proposé, d’un côté, des pièces fonctionnelles et intemporelles souvent sous influence du sportswear, les petits tricots à col haut en fine maille et le tailleur pantalon s’inscrivant comme les éléments phares pour l’hiver prochain.

Fendi - Fall-Winter2016 - Womenswear - Milan - © PixelFormula


De l’autre, des tenues à effet « ouah ! », regorgeant de détails et décorations avec des tissus précieux et avec l’entrée remarquée de la couleur or, comme en témoignent la multiplication de mailles en lurex et d’habits lamés. Mais le tout avec beaucoup d’habileté. Beaucoup d’idées présentées en cette tournée avaient déjà été vues en réalité les saisons passées, sans que de réelles innovations viennent à jour.

Jamais comme en cette saison toutefois, les couturiers ne se sont autant concentrés sur la personnalisation des looks avec des vêtements décomposables à coup de zips judicieusement placés, permettant d’alterner les longueurs d’une robe ou de transformer un manteau en veste.

Mieux ! Ils ont élaboré une série d’accessoires amovibles permettant de modifier une simple tunique en habit de soirée : collerettes en dentelles, cols brodés ou tricot postiches, manches ballons pouvant se rajouter à une robe austère grâce à un jeu de boutons ou de rubans, ou poignets en tulles à nouer directement sur le bras sous une veste pour un effet trompe-l’œil, sans oublier les guêtres à encastrer sur escarpins ou sandales pour leur donner une allure de bottes ou de cuissardes…

« Les décorations étaient bien assemblées et proposées de manière intelligente. Nous sommes en présence d’une mode enfin libre. Tous ces styles brassés par les collections obligent le client à devenir son propre styliste. Des collections misant sur les mélanges avec une grande force, telles celles de Gucci, Prada ou Fendi, ont ramené un peu de glamour sur Milan », constate Beppe Angiolini, titulaire de la boutique Sugar, à Arezzo.

Même enthousiasme chez Ken Downing, le directeur mode des grands magasins américains Neiman Marcus, qui cite lui aussi les shows de Gucci, Prada et Fendi. « Ces collections très fortes ont su séduire pas mal de gens, impressionnés par l’atmosphère que l’on respire à Milan », dit-il.

«J’ai adoré le retour de l’or. Les consommateurs vont répondre positivement à cette opulence. C’est ce qu’ils veulent en ce moment. Les couturiers milanais ont su particulièrement bien interpréter l’esprit romantique du moment avec une multitude de détails et décorations », conclut-il.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com