×
Publié le
13 janv. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés homme: Milan passe le relais à Paris

Publié le
13 janv. 2014

Il va y avoir du neuf. Paris dévoile à partir de mercredi ses collections masculines pour l’hiver prochain. Durant cinq jours, une cinquantaine de présentations verront la capitale rajeunie par l’arrivée de nouveaux noms, malgré les absences de Gaultier (qui change de partenaire de production), de Lacroix et d'Ann Demeulemeester, qui présentera hors calendrier son dernier cru pour sa maison dans quelques semaines.

Mercredi, la première bonne surprise pourrait venir des débuts du Belge Glenn Martens, formé à l'Académie d'Anvers, pour la relance du label parisien Y/Project, qui présentera 20 silhouettes homme et pour la première fois, 8 silhouettes femme dans le même défilé. On attend tout aussi impatiemment de découvrir le résultat de la mutation Raf Simons/Sterling Ruby le même jour. Le temps d’une saison, le designer belge et l'artiste contemporain allemand vont en effet cosigner une collection dans son intégralité, jusqu’à partager l’étiquette. Inédit et arty.

L'une des stars de cette saison, Valentino - (campagne printemps-été 2014, Craig McDean)


Ce premier jour réservé au sang frais, verra défiler les garçons Carven, Julien David, John Lawrence Sullivan mais aussi Walter Van Beirendonck. Ainsi qu'une nouvelle proposition menswear d'Haider Ackermann, débarqué timidement la saison dernière dans un agenda masculin où visiblement, il se plait.

Valentino aussi s'invite au programme le même jour, profitant de la cure de jouvence que la maison romaine injecte à son homme, auquel elle consacre 400 mètres carrés dans son premier flagship en date rue Saint-Honoré. La marque fêtera le soir même cette ouverture avec un cocktail en boutique.

On saluera le lendemain les fougues créatives de l’inclassable Boris Bidjian Saberi, de retour au calendrier parisien le même jour que Yohji Yamamoto, Damir Doma et Rick Owens, qui a dernièrement rappelé par son dernier défilé femme son aptitude avérée pour les idées neuves. Les époux nippons Junichi et Chitose Abe dévoileront leurs prochains crus, à deux jours d’intervalle, respectivement pour Kolor le 16 et Sacai Man le 18.

Le week-end s’annoncera riche en nouvelles sensations. Il va y avoir du sport, mâtiné d’avant-garde en provenance de Brooklyn d’abord, samedi midi place du palais Bourbon pour la première présentation parisienne du label Hood By Air, révélé en marge des fashion weeks de New York. Ensuite, trois nouvelles venues, Icosphere, Officine Générale et Umit Benan, débouleront au programme officiel entre samedi et dimanche.

C'est à Paris que défile désormais Umit Benan


Umit Benan, trublion adulé par la presse internationale à qui Trussardi a confié son style pendant deux ans, quitte cette saison Milan afin de défier Paris avec sa marque propre. Sa collection, forcément culottée, devrait s’inspirer de l’histoire d’un joueur de baseball dans les années 1940 (photo ci-dessus), dixit l’invitation.

Le même jour, la marque Y-3, fruit de l’union entre Adidas et Yohji Yamamoto, fêtera son dixième anniversaire en revenant à Paris, où le label a fait ses premiers pas, pour un show au couvent des Cordeliers.

En prélude de son défilé programmé samedi, la griffe coréenne Wooyoungmi inaugurera jeudi soir l’ouverture de sa première boutique parisienne dans le Haut Marais. Pendant ce temps, dans les galeries du Palais Royal, on trinquera à la santé de la maison Kitsuné lors de la pendaison de crémaillère électro du Kitsuné Café, dernier projet du sémillant tandem parisien.

Plus tard dans la soirée, Roland Mouret prendra le relais des festivités dans les salons de Maxim’s, à l’occasion du lancement de la première collection masculine de Robert Clergerie, dont il est désormais directeur de la création, 25 ans après avoir travaillé pour le chausseur français.

Le clap de fin, comme à chaque saison désormais, sera donné par un autre expatrié, Hedi Slimane, qui clôturera la saison comme à l’accoutumée pour Saint Laurent, avant de passer la balle à Donatella Versace. Celle-ci donnera le coup d'envoi de la saison printemps-été 2014 de haute couture, un sport similaire aux règles différentes.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com