×
5 776
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Responsable de Collection (Siège) H/F
CDI · PARIS
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Acheteur Chef de Produit Horlogerie H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Support Technique (Siège) H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Commercial Achat Homme & Enfant H/F
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Directeur Des Ventes
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
NINA RICCI
PR & Talent Coordinator
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Amoa E-Commerce (H/F)
CDI · SIGNES
NILAÏ PARIS
Responsable Marketing Digital
CDI · PARIS
KCD PARIS
Director of Events And Business Development
CDI · PARIS
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Commercial Itinerant Grand Est
CDI · STRASBOURG
FAGUO
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · NANTES
LETRANGE
Chef de Produit - Maroquinerie et Accessoires
CDI · MONTREUIL
JACK&JONES
Commercial Jack&Jones Sud-Est
CDI · AIX-EN-PROVENCE
KARA TRAVAIL TEMPORAIRE ET PLACEMENT
Acheteur Confirmé H/F
CDI · ASNIÈRES-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé d'Industrialisation et de Pricing - Maison Française de Luxe (H/F)
CDI · PARIS
CELIO
Chef de Projet Architecture &Amp; Travaux H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
GAUCHERE
E-Commerce & Digital Manager
CDI · PARIS
CREATIONS FUSALP
Acheteur(se) Approvisionneur(se) Matières et Trims
CDI · ANNECY
MODELOR
Chef de Produit PAP Cuir H/F
CDI · PARIS
H2 CONCEPT
Attaché(e) Commercial(e) / Évènementiel Mode
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
CITY ONE
Gestionnaire Administration du Personnel H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
Publicités
Publié le
26 juin 2013
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés homme Milan: un sportswear chic, une mode ludique

Publié le
26 juin 2013

Une brise légère a parcouru les podiums milanais durant la semaine de la mode consacrée à l’homme, qui s’est terminée mardi 25 juin, parsemant de fraîcheur et de fantaisies les collections de prêt-à-porter pour le printemps/été 2014. Manière d’exorciser la crise qui continue de peser sur le secteur de l’habillement italien. "Après la saison déprimante qui vient de s’achever, enfin des propositions fraîches et joyeuses. Nous avons vu des collections positives avec un bel équilibre, à la fois masculines, mais plaisantes et attrayantes. Le sportswear s’est débarrassé de son agressivité pour devenir beaucoup plus portable, comme allégé. Les hommes peuvent s’habiller avec élégance, sans avoir recours au costume sartorial", résume Cesare Tadolini, titulaire de la boutique L’Incontro à Modène (Italie du Centre).

Le sportswear chic de Salvatore Ferragamo - Photo: Pixelformula


L’été prochain s’annonce sous le signe d’un sportswear chic, dépouillé de détails trop techniques, pour devenir portable au quotidien et en ville. En fait, un classique revisité et très informel. Tout est plus facile, sans renoncer pour autant à l’élégance. Dans cette nouvelle garde-robe masculine, les bermudas se taillent la part du lion, dans des coupes amples, voir extra-larges. Le blouson supplante la veste. Le T-Shirt oversized, proposé dans toutes les matières, remplace la chemise. La maille disparaît au profit d’un sweat-shirt revisité et du blazer en tissu stretch ou en coton piqué. Ermanno Scervino propose par exemple d’élégants costumes bleu clair aux allures de lin… qui sont en réalité fabriqués dans du denim.

Le sport est un peu partout. Chaussures et shorts de boxeur vus chez Prada, pantalon d’équitation chez Gucci, cricket chez Moncler Gamme Bleu, etc. L’inspiration nautique n’est pas loin non plus (Andrea Incontri, Salvatore Ferragamo) avec coupe-vent ultra light en nylon japonais, qui s’impose comme la pièce incontournable de l’été prochain. Imperméables, impalpables, cabans modernisés, parkas et trenchs high-tech complètent la panoplie. Les boutons disparaissent, les zips se multiplient. Si la plupart des silhouettes sont encore très slim et près du corps, s’amorce un timide retour du pantalon un peu plus large et souple. (Prada, Giorgio Armani). "Les gens cherchent le confort", analyse un acheteur.

Les bandes élastiques aux couleurs vives de Taping, utilisées par les athlètes pour soulager la douleur, ont particulièrement exalté les créateurs. Versace les propose carrément scotchées sur les mollets et biceps musclés de ses mannequins. Bandes colorées qui se prolongent sur les vêtements. Le thème de la bande est repris, revisité et décliné dans toutes les collections, suivant un filon très graphique. En galons bien visibles autour d’une poche imaginaire chez Fendi, façons rubans sur les manches autour des biceps, en bandes latérales le long des pantalons, en grosses rayures, empiècements, etc. (Frankie Morello, Iceberg, Gucci, etc.)

Effet "taping" chez Versace - Photo: Pixelformula


Les effets graphiques sont multiples, utilisés pour valoriser les T-Shirts, les blousons ou les vestes (Les Hommes, Salvatore Ferragamo). Les costumes sont taillés dans des tissus imprimés à micromotifs, le haut et le bas souvent combinés dans deux dessins différents. Les dessins et les effets tapisserie sont largement mis à contribution dans les collections. Broderies et décorations mexicaines chez Etro.

Dolce&Gabbana décline quant à lui le thème de la mythologie grecque en Sicile avec images de temples en ruine et médaillons à l’effigie des dieux imprimés sur shorts, tricots, vestes, manteaux, etc. Roberto Cavalli s’inspire des couteaux, qui se démultiplient dans des effets graphiques kaléidoscopiques. Des scènes de la Chine ancienne semblent comme tracées au crayon sur les chemises en soie du styliste chinois Ji Wembo, qui défilait à Milan pour la première fois en Europe avec sa marque Jiwembo.

Les fleurs romantiques de Gucci - Photo: Pixelformula


Le thème botanique enfin, des bouquets au micro-fleurs en passant par les plantes exotiques, s’annonce comme la grande tendance de l’été prochain. En particulier vestes, pantalons et manteaux fleuris porteront une touche de délicatesse et un brin de romantisme dans la garde-robe renouvelée de l’homme (Gucci, Prada, etc.), chaque couturier proposant sa propre interprétation du thème floral.

Les matières sont toujours plus sophistiquées, que ce soit dans le registre des tissus techniques presque impalpables ou celui des laines fines et des cachemires de plus en plus légers. Le cuir proposés en une multitude de traitements et de pièce s’inscrit comme la matière phare de l’été prochain (Trussardi, Diesel Balck Gold, etc.).

La palette des couleurs reprend les tonalités un peu sombres et automnales des collections hivernales (bordeaux, vert bouteille, bleu-gris) "pour ne pas trop effrayer le client chinois", estime un acheteur. Les blancs cassés ainsi que toutes les nuances du sable et du beige sont abondamment utilisés aussi. L’ensemble est égayé néanmoins ici et là par des touches de fluo et de couleurs vives. En particulier l’orange vitaminée que l’on retrouve disséminée dans toutes les collections.

Invitation au voyage chez Prada - Photo: Pixelformula


La plupart des opérateurs du secteur voient dans ce choix le reflet d’une certaine inquiétude de la part des maisons, qui semblent avoir misé une fois de plus sur la prudence. Dans ce climat de précarité, la seule ligne de fuite semble le voyage. Une envie d’évasion, qui transparaît dans chaque collection, symbolisée par le sac-à-dos, proposé en version extra large et promu comme l'it bag de l’été 2014.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com